webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.


"Nan mais y a que 4 cordes, mais c'est pas si facile que ça, hein..."

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme dans le local, hantant un coin de la scène. Effrayé par la présence de cet oiseau de mauvais augure, vous cherchez désespérément comment chasser le mauvais œil, exorciser votre groupe de cet esprit silencieux faisant vibrer les murs sur son passage. N'allez pas plus loin, je vais vous aider à guider cette âme en peine loin de vous. Alors bassiste, qui que tu sois, avance dans la lumière et ne te retourne pas.

 

 

 

Commandez le livre BEST OF du BLOG "Guide de Survie Du Groupe Indépendant !":

1– Piquez lui son accordeur

 

C'est la base de tout. Déjà qu'il ne sait pas trop à quoi sert son instrument dans le groupe, piquez lui son accordeur pour qu'il se sente vraiment seul tout au long des morceaux. Il vous lancera alors ces petits regards qui en disent long, et au mieux il osera combattre sa timidité maladive pour vous demander « t'es sûr que c'est ça que je dois jouer ?  J'ai l'impression que ça sonne bizarre». Dites lui que c'est malheureusement tout à fait normal, et qu'il commence juste à se rendre compte de ce qu'il fait subir aux autres depuis tant d'années. Fort de cette révélation, il préférera quitter le groupe, pour le bien de la musique. Cool.

 

Le plus : Vous avez gagné un nouvel accordeur, gratos, tranquille.

 

Le moins : Si votre bassiste est sourd, comme la majorité des bassistes, le processus peut s'avérer long et pénible

 

Variante : Vous pourrez vous amuser en lui avouant que vous avez désaccordé une de ses cordes, sans lui dire laquelle, évidemment.

 

 

2– Essayez de vous rappeler de son prénom

 

Vous le connaissez ce type, il vient tout le temps aux répètes, il vous suit pendant les concert, mange avec vous, boit avec vous, mais vous ne savez toujours pas à quoi il sert. Alors afin de creuser encore un peu plus le fossé qui vous sépare, essayez de prononcer son prénom...mais attendez... vous ne vous en rappelez plus ? Parfait. Ne l'appelez plus que par des « Hé ! » ou par des « Ho, toi là ! » et bien évidemment, sur scène, ne le présentez jamais. D'ailleurs le public ne comprendrait pas pourquoi on le présenterait. S'il fallait présenter le bassiste, il faudrait forcément présenter le pied de micro, les enceintes, et pourquoi pas les sous-bocks présents sur le bar. Non franchement, ne vous embêtez pas avec ça... et puis a force de ne pas exister, il finira par s'aspirer lui-même dans le trou noir qu'il sera devenu.

 

Le plus : Ne pas se souvenir du prénom de votre bassiste vous laisse de l'espace disponible dans votre cerveau pour vous rappeler de celui de votre fiancée. Ça vous évitera une crise à la maison en rentrant de tournée...

 

Le moins : Restez à l'écart du trou noir, ça aspire tout ces machins là.

 

 

3– Transformez son 8x10 en frigo.

 

A force de l'entendre gémir en demandant de l'aide pour descendre son « frigo » du camion, remplacez tout simplement son corps d'ampli par un frigo rempli de bières fraîches. Beaucoup plus convivial que son 8x10, vous verrez une foule de personnes motivées s'agglutiner derrière votre van pour en descendre votre nouveau mini bar. Avec un peu de chance,au bout de deux concerts, vous aurez transformé votre inutile bassiste en un barman de tournée aussi agile que Tom Cruise dans Cocktail. Avec un peu d'effort, et beaucoup d'alcool désormais à portée de main, il pourrait presque devenir votre meilleur ami.

 

Le plus : Vous cesserez de faire la tournée des bars, pour partir en tournée avec votre propre bar, dans lequel vous aurez un crédit illimité.

 

Le moins : La cirrhose vous guette de son œil torve.

 

 

4– Mettez lui de la basse dans son retour.

 

Depuis que vous avez enfin identifié le son de la basse dans la bouillie sortant des amplis de votre groupe, vous trouvez ça tout simplement insupportable. En plus, votre bassiste vient tout juste de découvrir le Dubstep et lance à tout va « Drop My Baaaaass » à l'ingé-son. Très bien. Faites lui comprendre le calvaire qu'il vous fait endurer depuis des années et demandez à votre cher technicien de mettre uniquement de la basse dans son retour. Et évidemment, de pousser les potards « low » à fond, tout en coupant chaque once de « high ». Au bout de 10 minutes de concert, lorsque la nausée le gagnera au son tortionnaire de son propre instrument et que ses boyaux se mettront à jouer au yo-yo dans son ventre, il commencera alors à comprendre la plaie qu'il représente pour vous, et coupera de lui-même son jack avec les dents, si toutefois il ne s'assomme pas en glissant dans son propre vomi juste avant. Classe.

 

Le plus : Vous avez la chance d'avoir identifié le son d'une basse, votre oreille est un bijou d'analyse. Vous pourrez penser à vous reconvertir en sonar si jamais le show business ne vous réussit pas.

 

Le moins : Si vous êtes proche de votre bassiste sur scène, attendez vous à faire partie des dommages collatéraux. Mangez peu avant de passer à l'acte.

 

 

5 – Demandez lui de faire un solo

 

Il se plaint sans arrêt qu'on oublie jusqu'à son prénom tant sa personnalité est creuse ? Il vous tanne pour qu'enfin son rôle dans le groupe soit mis sous la lumière des projecteurs ? C'est parfait. Invitez le donc à effectuer un solo de 64 mesures, en slap bien évidemment, pour une nouvelle composition. Quand, rendu à la quatrième mesure, son pouce commencera à saigner, il comprendra par lui même que le poste de bassiste n'est pas fait pour lui et ses rêves de gloire. Il vous laissera tomber avant même le début de la septième mesure de ce solo dont vous commenciez à penser qu'il n'allait jamais finir, pour se reconvertir en éclairagiste, seul place où personne ne lui en voudra d'être enfin sous les projecteurs.

 

Le plus : Un ingé-lumière connaissant parfaitement vos morceaux pourra rejoindre votre équipe de techniciens.

 

Le moins : Vous aurez au moins six mesures de solo de BLOG20 basse à supporter.

 

 

6– Demandez lui de vous expliquer une bonne fois pour toutes l'intérêt de son instrument.

 

Organisez une petite réunion de groupe tranquille autour de quelque chips et d'un pack de bières bon marché, puis lorsque la discussion bat son plein, lancez innocemment un débat sur l'utilité de la basse. Vous verrez alors le visage de votre bassiste se décomposer lorsqu'il tentera de se convaincre lui-même de l'intérêt de son instrument. Brisez chacun de ses arguments en disant «  Ouais mais si tu mets plus de grave sur l'ampli gratte, c'est bon aussi... » Selon la légende populaire, les plus féroces bassistes n'ont tenu que ¾ d'heure maximum face à une telle argumentation, avant de jeter définitivement leur (bracelet) éponge. Malin.

 

Le plus : Une bonne soirée en perspective.

 

Le moins : Si votre bassiste avoue que son instrument ne sert à rien mais qu'il désire continuer à jouer avec vous parce qu'il vous aime bien, vous serez dans de beaux draps.

 

Variante : vous pouvez remplacer les chips par des cacahuètes.

 

 

7– Préparez une tournée unplugged

 

A l'instar d'un batteur, un bassiste ne sert souvent à rien lorsqu'on parle de concert acoustique. Alors préparez un set taillé pour la plage et les bars aux patrons tatillons sur le volume sonore et annoncez à votre bassiste qu'il pourra prendre quelques semaines de congés au lieu de venir squatter avec vous dans le camion pendant cette tournée, puis attendez qu'il vous rappelle. Je vous rassure, son manque de personnalité devrait l'empêcher de décrocher son téléphone pour vous demander quand vous comptez reprendre les répètes en formation électrique. Un beau jour, vous le croiserez dans la rue, et vous ne le reconnaîtrez même pas. Habile.

 

Le plus : Vous allez jouer sur la plage de St-Malo en plein mois de novembre. C'est inédit, alors forcément, ça va buzzer.

 

Le moins : Si vous êtes batteur, vous allez devoir vous mettre au djembé et ça, c'est vraiment moche.

 

 

8– Mettez-vous au Rockabilly

 

Vous vous souvenez des Forbans ? Vantez l'effet scénique d'un contrebassiste jouant debout sur son instrument et changez lentement votre style pour glisser vers le rockabilly. Alors lorsque votre bassiste commencera à songer à changer d'instrument, deux solutions s'offriront à lui : soit son portefeuille ne lui permettra pas de vous suivre au pays du pento et du costard blanc à paillettes auquel cas il sera bien obligé d'abandonner la partie, soit il se mettra effectivement à la contrebasse, et d'un seul coup vous aurez transformé un bassiste inutile et sans personnalité en contrebassiste classieux forgeant l'âme de votre groupe. Si toutefois cette dernière solution ne vous convenait pas, vous pourrez alors utiliser la technique n°9 à propos de sa banane fraîchement coupée...

 

Le plus : Vous allez avoir un nouveau costard blanc à paillette, votre mère va être contente, ça lui rappellera ses années Cloclo.

 

Le moins : Vous allez devoir investir dans un semi-remorque pour transporter la contrebasse.

 

Variante : si vous êtes attiré par les ténèbres, mettez vous au Psychobilly, et remplacez le blanc par du noir et les paillettes par des têtes de mort.

 

 

9– Parlez lui de sa coupe de cheveux.

 

Du pétard mouillé de Nikki Sixx à la folle crinière de Paulo Jr. en passant par le brushing de Paul McCartney, de tous les musiciens, les bassistes sont ceux dont les coupes de cheveux sont les plus improbables. Espérant masquer leur manque de personnalité par leur originalité capillaire, ils ne supportent pas qu'on puisse s'attaquer au dernier bastion qui les sépare de l'inexistence. Alors n'hésitez pas à vous moquer de manière franche et directe de la coupe de cheveux déviante de votre bassiste quelle qu'elle soit : dread-locks, crête, ou encore calvitie quasi-assumée. Se sentant blessé au plus profond de ce qu'il reste de lui même, il devrait fondre en larme et quitter le groupe en s'aspergeant de laque bon marché. Efficace.

 

Le plus : Vous allez bien rigoler à trouver tous les nouveaux petits surnoms de votre bassiste : « punk à chien », « rouquin », « le chauve », « cousin machin », « serpillière », « clochard »...

 

Le moins : Vous avez intérêt à avoir une coupe de cheveux irréprochable de votre côté. Si vous faites du reggae ou du métal, je sens d'ici que vous êtes mal barrés.

 

Variante : Vous pouvez aussi vous moquer de ses vêtements, ou de sa mère en dernier recours.

 

 

10– Présentez lui une fille (ou un mec, selon ses préférences)

 

Rien ne sert de mentir, la seule et unique motivation pour laquelle chaque musicien décide un jour de se produire devant un public, c'est pour chopper. Mauvaise pioche donc pour le bassiste qui s'est jeté sur le seul instrument qui ne fait rêver personne, et dont la seule utilité est de servir de faire valoir pour les autres musiciens du groupe auprès des groupies. Alors sacrifiez vous pour le bien du groupe et faites le tour de vos connaissances, de vos sœurs ou de vos cousines (faites attention à la famille quand même, avoir un bassiste comme beauf, c'est beaucoup moins utile qu'un mécanicien) et présentez lui celle, ou celui, qui pourra enfin faire renoncer votre bassiste à venir squatter chaque répète pour préférer aller batifoler dans une botte de foin, très loin du local.

 

Le plus : Vous allez développer un talent d'entremetteur que vous ne soupçonniez même pas. Vous pourriez presque l'appliquer à vous même, mais attention, pas avec votre cousine quand même.

 

Le moins : Vous perdrez votre faire valoir pour draguer en concert. Il vous faudra désormais vous appuyer sur le batteur. Si vous êtes batteur, il faudra trouver des excuses pour le garder dans le groupe, ce p%$+¤ de bassiste !

 

 

Evidemment, si vous êtes vous même bassiste, apprenez à vous venger:

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

10 manières de virer son chanteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

 

 

Si vous avez aimé ça, vous aimerez : 

 

Comment on fait de la thune quand on est musicien ? 

Les 10 pires phrases pour une première partie

5 trucs qui font pros sur scène quand on veut se la péter

Les meilleurs lieux où organiser son concert 

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

La vie d'un groupe en 5 van(ne)s

5 (autres) trucs qui font pros sur scène quand on veut se la péter

Comment bien gérer son showcase pro 

 

 

 



* champ requis


Interview de Julien Delpy - Emergenza Ouverture de la nouvelle section merchandising ! >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : 10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/143/10-manieres-de-virer-son-bassiste-en-lui-faisant-croire-que-c-est-lui-qui-part A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/143/10-manieres-de-virer-son-bassiste-en-lui-faisant-croire-que-c-est-lui-qui-part a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

181650 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86688 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66371 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53286 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46389 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Flyers disponible du A8 au A4 Accéder au produit
Flyers disponible du A8 au A4

Découvrez un large choix de formats, types de papiers et finitions pour tes flyers.

Lire la suite...
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Imprime ton visuel sur 1 sweat capuche! Accéder au produit

Partager cet article

X
10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.
"Nan mais y a que 4 cordes, mais c'est pas si facile que ça, hein..."