webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview de Pascal Pacaly (Rock Attitude)


"Le but c'est de parler de ce rock français qui n'est à mon goût, pas assez médiatisé"

Pascal Pacaly est de ces personnages nécessaires à la mémoire de la musique. Ce Stéphanois de 35 ans, d'abord poète puis écrivain est l'auteur de plusieurs livres inspirés par l'histoire du rock français. Nous l'interviewons aujourd'hui pour qu'il nous parle de sa passion, nous partage ses visions, et nous présente son dernier ouvrage "Rock Attitude" .


 

 

-Bonjour Pascal, peux tu te présenter pour nos lecteurs ?

Salut, et bien je suis un écrivain stéphanois qui depuis quelques années écrit sur le rock, et plus particulièrement le rock français, sur les artistes et groupes qui en font, comme dit l'autre, leur sueur, leur sang et leurs larmes. J'ai également écrit plusieurs recueils de poésie plus divers livres illustrés avec des artistes peintres, photographes, graphistes. Mais ma pierre angulaire, bien sûr, reste le rock.

 

-Tu peux nous parler du concept de Rock Attitude ?

Le but c'est de parler de ce rock français qui n'est à mon goût, pas assez médiatisé. Parce que pas assez scandaleux ? C'est toujours le même problème, pour faire parler de soi on est parfois obligé de déRock Attitude - Pascal Pacalypasser les bornes, les premiers exemples qui me viennent sont Pete Doherty et ses problèmes de drogue : a-t'on jamais vraiment écouté sa musique, s'est-on penché sur ses compos ? Là je parle des grands médias. Non, on préfère parler de la dope parce que c'est plus vendeur. En même temps c 'est plus complexe que ça, parce que d'une part une certaine presse, la presse rock, a toujours respecté l'intimité des stars, et d'autre part, les artistes français sont moins exhubérants - dirons nous- que ceux d'outre manche ou d'Amérique. On n'a pas encore cette culture trash, enfin, pas totalement, et c'est tant mieux. Et puis certains artistes ne sont pas contre un peu de pub, même trash, justement.... Bref, d'où que ça vienne, le rock français ne passe pas une certaine barrière médiatique. Cela est aussi dû à notre culture.

Du coup, il m'a semblé sympa de montrer notre savoir faire. Parce qu'il y a des centaines de groupes partout en France, des gens qui se donnent corps et âme pour s'exprimer, pour donner ce qu'ils ont de mieux en eux : leur passion pour une musique qui a bien fois donné un sens à une vie encore un peu trop floue. Dans "Rock Attitude", on mélange tout et on secoue : métal, pop, rock : tout est bon, rien à jeter. Les routes prennent différents chemins mais finissent toujours par se croiser au même carrefour : celui de la passion. Passion d'un rêve parfois devenu réalité, parfois en bonne voie, parfois avec des étoiles plein les yeux. Ainsi j'ai rencontré une trentaine de groupes et d'artistes et je les ai longuement interviewés. De leurs paroles j'en ai tiré des nouvelles biographiques, qui, comme le mot l'indique, racontent leur histoire : les débuts, les galères, les rencontres sympa, les concerts, les albums : bref tout ce qui fait le sel de la vie d'un rockeur....

 

-Comment t'es venue l'idée d'écrire ces biographies romancées de groupes français ?

En fait j'avais déjà écrit Rock Stories 1 et 2, basés sur le même concept, avec évidemment des groupes différents. Comme cela avait été bien reçu, j'ai voulu continuer, toujours avec la même envie de mélanger les styles, les genres, du métal à la pop en passant par le rock plus classique. En fait l'idée est de montrer ce que le rock français a dans le ventre, ce rock qui n'est pas tellement médiatisé.

En France, on n'a pas cette culture anglaise ou américaine, nos années 60 -70 françaises ont été berçées par la variété, les yéyés. Tout ce qui était rock venait d'Angleterre ou d'Amérique. Donc on n'a pas une culture rock. On dit souvent que la langue française est un frein, je ne pense pas, il y a de très bons groupes qui manient notre langue, mais on sous-estime tout ça, on n'en parle pas, car pas assez médiatiques, ou scandaleux, comme on voudra. Donc les groupes sont là, et les mecs se battent, suent autant que les plus grosses " machines". Ce livre est l'occasion d'y mettre un peu de lumière, et pour le fan c'est l'occasion d'en savoir plus sur son groupe ou artiste préféré.

 

-Tu as obtenu l'accord de tous les groupes présents dans tes pages avant de publier tes livres me semble t-il mais as-tu essuyé beaucoup de refus ?

Il y a eu quelques refus mais pas trop. Disons que 95% des groupes ont acceptés. Mais l'essentiel n'est pas là. Les groupes étaient interviewés et j'ai tenu à ce qu'ils relisent la nouvelle. Je voulais leur accord car c'est ainsi montrer que tout ce qui est écrit, tout ce qui est dans le livre est véridique à 100 %. Je ne cherche pas à m'approcher de la vérité, je veux la vérité. Et leur accord est un gage de crédibilité.

 

 

-Tu te plies à cet exercice de réécriture de biographie depuis un bon moment. Selon toi, y a t-il eu des changements dans la gestion des carrières des groupes ces dernières années ?

Oui et non, évidemment le vrai tournant c'est Internet. Internet qui permet à de nombreuses formations de montrer leur talent mais qui du coup, accroit la concurrence. Après, Internet a amené une crise du disque qui serait malgré tout venue ne serait-ce qu'à cause de la crise sociale.

Pour prendre un exemple concret, avant une maison de disque t'accompagnait sur deux trois albums, même si tu ne vendais pas au premier. Aujourd'hui ce n'est plus guère le cas, tu joues quasi ta peau sur un single. Mais c'est étrange tout ça, car du coup, avec Internet qui multiplie les probabilités, et les réseaux sociaux qui accompagnent le mouvement, les jeunes n'hésitent plus à se lancer, ils se disent qu'ils ont une vraie chance de se faire remarquer. Et c'est vrai. Malgré cela, et tout comme avant, le plus dur n'est pas d'aller au sommet mais d'y rester. Surtout aujourd'hui ou si tu as l'a chance d'avoir cartonné, c'est là que le plus dur commence. N'oublions pas que l'on vit dans la culture du zapping et donc de l'éphémère. Bref, qu'on soit en bas ou en haut de l'échelle, il faudra toujours se battre.

 

-Dans tous les groupes que tu as suivi, comment se sont formés la majorité d'entre eux ?

Pour l'énorme majorité d'entre eux, c'est entre potes : que ce soit de lycée ou fac, ou de quartier. La plupart du temps c'est une amitié profonde où les mecs ont vécu les mêmes choses qui fera le ciment de tant d'années et tant d'épreuves. Car des épreuves, il y en a et en aura toujours. C'est pour cela qu'il est important de partir sur des bases " saines", parce que cette amitié sera parfois mise à rude...épreuve. D'ailleurs, on s'aperçoit que c'est souvent aux débuts que les changements entre les membres interviennent le plus fréquemment : parce que certains doivent continuer leurs études ailleurs, d'autres ont trouvé un travail, pour d'autres encore, la vie de groupe s'accompagne de trop de contraintes : vie de famille mise en veille, longs trajets en bus ou voiture, finances qui ne suivent pas toujours, etc.... Donc on va voir là ceux qui ont vraiment la volonté d'y parvenir coûte que coûte, et ceux pour qui la réalité sociale va prendre le pas sur la passion. D'ailleurs même pour des groupes formés depuis de nombreuses années, il se peut que la lassitude s'installe - tout comme une vie conjuguale/familiale que l'on veut plus stable - et amène certains à lâcher prise. C'est une vision des choses, de la vie...être dans un groupe de rock demande un style de vie qui n'est pas propre à chacun

 

-S'il fallait ressortir le plus gros point commun entre tous ces groupes qui sont sortis de l'ombre, quel serait-il selon toi ?

Il faut évidemment beaucoup de travail mais aussi beaucoup de chance. Mais le plus déterminant reste une rencontre, une personne qui va vous faire confiance, qui va miser sur vous. Parfois cela est du au hasard le plus total, un coup de coeur, une alchimie qui se met en route. C'est une sorte de coup de pouce du destin. A proprement parler il n'y a pas vraiment de points communs car chacun a une histoire différente, chacun suit sa propre route. Après comme je disais plus haut le plus dur n'est pas de se faire sa place, mais d'y rester. Et, allez, s'il y avait un point commun ça serait celui-là : une volonté inexorable de réussir. Si tu n'as pas la foi dans ce métier-là, impossible de réussir, car s'il est éventuel qu'il y aura des hauts, il est certain qu'il y aura des bas. Ce n'est pas forcément marrant à dire, mais c'est la réalité. Ce milieu a beaucoup d'ego, parce que pour réussir, il se faut se battre, se blinder, forger une carapace. Pas toujours bien sûr, mais, en gros, il faut être prêt à en découdre. Ce milieu peut-être super comme sans pitié.

 

-Il y a une anecdote en particulier qui t'a marqué durant tes recherches pour la rédaction de Rock Attitude ?


Je ne sais pas trop quoi te dire à part que j'ai mis trois ans pour tout écrire : tant de temps parce que parfois tu as d'autres projets à gérer donc tu mets celui-ci en pause, et quand tu le reprends, il faut tout remettre à jour parce qu'entre-temps les artistes ont sorti de nouveaux disques etc... Enfin il y a de nouveaux groupes qui émergent et auxquels tu dois de jeter un oeil, auxquels tu dois faire attention à tout ce qui sors afin de rester dans le coup etc... Ce qui est toujours le plus gratifiant est le retour des groupes quand tu leur soumet la nouvelle, certains ont eu des réactions géniales et là, ca te touche énormément, forcément.

 

-Tu as des projets pour la suite ? Un Rock Attitude Volume 2 ?

Plutôt un livre sur le métal français. Là aussi il y a un déficit médiatique, des clichés qui hélas ont la peau dure. J'ai donc interviewé des intervenants du métal français pour qu'il nous en disent un peu plus sur leur métier. Il y aura des groupes, des labels, des festivals, webzines, fans, enfin tout ceux qui de près ou de loin font que cette musique peut continuer à vivre et même mieux : s'épanouir.
 

-Et pour finir, c'est quoi ton dernier coup de cœur musical ?

Allez, on va sortir du livre cette fois, et on répondra ainsi Eiffel ....
 

Retrouvez sur Facebook:

Pascal Pacaly

Rock Attitude

 

Rock Attitude

Éditions Grimal

Disponible en librairie, amazon, fnac ...

 


 

 



* champ requis


Interview de Cédric - Les Echos du Oan's Le shape-disc, c'est quoi ? >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview de Pascal Pacaly (Rock Attitude)
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/151/interview-de-pascal-pacaly-rock-attitude A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/151/interview-de-pascal-pacaly-rock-attitude a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

166094 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86026 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66062 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

52992 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46091 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

T-shirt, sweat capuches, sac coton... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview de Pascal Pacaly (Rock Attitude)
"Le but c'est de parler de ce rock français qui n'est à mon goût, pas assez médiatisé"