webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview Edouard Rostand - Trax Magazine, Calvi On The Rocks...


"Le meilleur conseil : faire de la musique qui nous fasse vibrer avec vos tripes."

Dans le milieu de la musique, on rencontre souvent de grands diseurs, et bien trop rarement de grands faiseurs. Je vous propose aujourd'hui un entretien avec un représentant de la deuxième catégorie. A la fois DJ, rédacteur en chef du magazine Trax et programmateur de festivals, Edouard Rostand, est un véritable touche à tout de la musique électronique. J'ai donc décidé de l'interviewer pour qu'il nous parle de ses métiers, et qu'il donne quelques conseils aux groupes pour toucher la presse et quelques bons tuyaux aux organisateurs désireux de réussir leurs soirées.


Interview Edouard Rostand


 

 

-Salut Ed, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?


On m'a surnommé le couteau-suisse parce que je fais à la fois de la programmation pour des festivals Calvi on the Rocks, BIG à Biarritz ou le Black Weekend à Chamonix, je suis redac chef de Trax Magazine et j'ai des activités de DJ, consultant, compileur, D.A. et d'autres. 

 


-Tu es donc rédacteur en chef du magazine Trax, tu peux nous présenter le magazine en terme de ligne éditoriale ?


C'est un mensuel crée en 1997, un mag qui parle des cultures électroniques. Chaque mois, il y a un CD et un mag tout en couleur dans lequel on parle de la scène electro française à 70% dans tous les styles : transe, house, hardcore et parfois plus club voire dance. 


 

-Et si on devait résumer le magazine en chiffres aujourd'hui, ça donnerait quoi ?


Oula ça donnerait une diffusion à plus de 18 000 exemplaires, environ 30 collaborateurs, vendu dans les kiosques et chez les marchands de journaux, partout en France, mais aussi en Suisse, Belgique, Québec. On en est au 160ème numéro en novembre. On sort aussi des hors séries, on organise des fêtes et la version digitale sur iPad doit voir le jour en anglais d'ici peu. 

 


-Nous avons parmi nos lecteurs des centaines de musiciens indépendant qui se demandent comment faire pour atterrir dans les pages d'un magazine musical, et la légende court sur la nécessite d'acheter de la pub pour espérer obtenir un article, en tant que rédac' chef tu peux nous en dire plus sur les choix éditoriaux ?

 

C'est faux, d'ailleurs on a quasiment réussi à ne plus faire ce genre pass-pass entre édito & régie. 

Avant tout on est une rédaction, chaque pigiste maîtrise un ou plusieurs sous-genres électroniques, ils sont sur le terrain, connaissent les labels, les organisateurs et les gros artistes. Ils connaissent et partagent les noms qui poussent naturellement dans nos conf de rédac. On reçoit aussi un paquet de démo, de promo, de liens & co, quand ça nous plaît, on contacte le label ou le groupe, on cherche à monter un partenariat pour accompagner la sortie en rédac, en pub si possible et sous d'autres formes (par exemple en organisant un live, en faisant un podcast exclusif...) . 

Autre petit truc aussi : les attachés de presse qui centralisent la promo pour un paquet de label nous aident bien aussi, car ils savent ce qui va arriver, les noms en signature, les prochaines grosses sorties. Il est donc important de savoir comment le label fait sa promo avant de signer. 


 

-Quels seraient les meilleurs conseils que tu pourrais donner à des musiciens qui aimeraient que la presse spécialisée s'intéresse à eux ?


Le meilleur conseil : faire de la musique qui nous fasse vibrer avec vos tripes. 9 fois sur 10, on a l'impression d'avoir déjà entendu un track. Ne pas chercher forcément à surprendre mais ne pas suivre les tendances qui marchent sur Beatport. En gros, si tu dois prendre 2 ans pour faire ton album, prends-les au lieu de bâcler un maxi moyen tous les 2 mois. Le truc qui marche, c'est de se faire un réseau, surtout auprès des artistes. Si Laurent Garnier aime un jeune artiste, comme il a fait récemment avec MadBen, il va le jouer, il va en parler et forcément le journaliste va aller voir pourquoi. 

 


-Les journalistes musicaux voient des centaines de concerts et écoutent des milliers de disques tous les ans, tu penses que malgré ces contraintes les coups de cœur purement musicaux existent encore dans la presse, ou bien faut il absolument avoir un univers construit autour de sa musique pour susciter la curiosité ?

 

Les 2  ! Il faut surtout prendre son temps et ne pas sortir de bouse parce qu'après une bouse, le journaliste a du mal à rempiler pour écouter le maxi suivant. Au début, c'est un savant dosage de network, de hype et de pif. Les vrais coups de cœur sont très souvent des découvertes accidentelles. 


 

-Tu es aussi programmateur du festival Calvi On The Rocks, tu peux nous présenter l'événement ?


C'est un petit festival de vacances en Corse, on invite nos potes & les artistes qu'on aime à jouer sur les plages, au pied de la  Citadelle ou dans les clubs de la ville. Il y a du live, des DJs et surtout du rosé. C'est vraiment relax. 


 

-Quelle est la politique de communication d'un tel festival ? J'imagine que vous ne vous adressez pas qu'au public résidant en Corse ?

 

On fait une com auprès des gens cools partout en Europe via des deals avec Resident Advisor, Vice Mag ou des magazines qui nous plaisent en Allemagne ou ailleurs. C'est surtout le bouche à oreille qui fait la promo du festival. Alors comme les corses parlent beaucoup, ils sont bien présents ! 


 

-Organiser un festival en Corse, c'est plus contraignant qu'ailleurs ? Quelles sont les principales difficultés à surmonter ?

 

Techniquement, oui il fait très chaud et la machine à glaçon ne fonctionne pas en plein cagnard, on ne peut pas non plus avoir de tireuses à bière. Il faut donc organiser. Sinon localement tout est plus simple car Calvi est un village où tout le monde se connaît. Notre présidente y vit toute l'année et tout se règle à la corse, au comptoir. Les autorités locales nous font donc confiance et on travaille en bon entente avec les gendarmes pour que tout se passe bien. 


 

-De nombreux organisateurs de soirée ou de festivals éprouvent des difficultés à faire venir suffisamment de monde à leur événement. Selon ton expérience personnelle, quelle est la base pour réussir l'organisation d'un événement, et se garantir une affluence suffisante ?

 

C'est comme pour la musique, il faut éviter de faire des copié-collés de ce qui marche ailleurs. L'event doit avoir de la gueule, de la personnalité, c'est un dosage inexplicable entre le lieu, la promo, le line up, les partenaires, le network...  Le plus important c'est la promo. Il ne faut pas hésiter à acheter des espaces, des panneaux d'affichages, de la promo on line, louer des mailings listes, avoir de bons RP ... 


 

-Tu as déjà des artistes programmés pour l'édition 2013 ?

 

Une short liste à confirmer oui. Donc rien de sûr à annoncer. On vient de fêter les 10 ans du festival, on a essayé d'inviter tout ceux qui nous ont soutenus depuis le début. En 2013, on a décidé de faire table-rase et de reprendre des risques comme on faisait au début.  Idem au BIG. Et pour le black weekend, on a annoncé la programmation le 10 novembre lors d'une soirée à Lyon avec Ben Klock (retrouvez la programmation ici). 


 

-Et pour finir, tu peux nous parler de ton dernier coup de cœur musical ?

 

Alt J, des anglais, le chanteur a pourtant une voix nasillarde insupportable, mais ce groupe a un truc, je les ai vu en live en septembre à Bestival.  Il y a un gros buzz en Angleterre, alors quand je vais à un festival comme ça, je me débrouille pour aller parler aux artistes à leur manager pour leur donner envie. Et ça marche ! 

 

 



* champ requis


Sondage ConfliktArts Guide de la condescendance interstyle >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview Edouard Rostand - Trax Magazine, Calvi On The Rocks...
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/185/interview-edouard-rostand-trax-magazine-calvi-on-the-rocks A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/185/interview-edouard-rostand-trax-magazine-calvi-on-the-rocks a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

166133 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86026 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66062 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

52994 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46091 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix! Accéder au produit
Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix!

25 mm, 32 mm, 45 mm... toutes les possibilités à partir de 50 exemplaires!

Lire la suite...
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview Edouard Rostand - Trax Magazine, Calvi On The Rocks...
"Le meilleur conseil : faire de la musique qui nous fasse vibrer avec vos tripes."