webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview - François Montupet de The Four Horsemen


"J'ai mis un point d'honneur à tenter de développer une identité graphique propre au groupe."

Faut-il révolutionner la musique pour que son groupe fonctionne ? The Four Horsemen est la preuve vivante que non. Le groupe fait des reprises de Metallica depuis près de dix ans et a réussi à se constituer une vrai fan-base. J'ai posé quelques questions à François, le frontman du projet pour qu'il nous en dise plus sur la manière dont le groupe s'est créé une identité propre, tout en jouant un répertoire qui ne lui appartient pas.

 

The four Horsemen Interview

 

 

Bonjour François, peux-tu te présenter en quelques lignes pour nos lecteurs?

 

Alors, François 31 ans, j'ai un bac + 5 en communication et je suis donc chargé de communication dans le secteur culturel (Motocultor Festival, Le Ferrailleur, A Jeter Prom, Compilation Hellfest...), et je pratique la musique à coté depuis presque 20 ans déjà !

 

 

Tu fais donc partie du groupe The Four Horsemen, tu peux présenter ce projet ?

 

The Four Horsemen est donc un groupe de reprise de Metallica, le groupe vient de fêter ses 10 ans, nous avons une centaine de concerts à notre actif un peu partout en France (Nouveau Casino, Hellfest, Barbey, Motocultor, Zenith Caen...). Nous sommes un groupe amateur mais passionné, le groupe a été créé pour se marrer à la fête de la musique mais de fil en aiguille le projet s'est professionnalisé dans sa démarche à tous les niveaux. Personne ne cherche vraiment à vivre de la musique, c'est juste un gros hobby pour des fans de musique et de Metallica.

 

 

Bien que vous ne jouiez que des titres de Metallica, vous avez réussi à créer une identité forte autour de The Four Horsemen, comment avez-vous construit cette univers ? Vous aviez cette idée dès le départ ?

 

Affiche Robbing Diligence

L'idée de départ était de faire des « covers » puis au fur et à mesure, l'identité du groupe s'est mise en place. Nous souhaitions reprendre à la fois des titres standards (Master, Seek and Destroy...) mais aussi et surtout des titres rares ou jamais joués live par Metallica (Don't Tread on me, The Eye of the Beholder, Frayed Ends of Sanity...). Nous souhaitions aussi et surtout garder notre personnalité et ne surtout pas tomber dans le « look-like », c'est à dire avoir les mêmes guitares que Metallica, la même batterie, ou pire encore les mêmes fringues ou la coupe de tifs de James. Ensuite j'ai mis un point d'honneur à tenter de développer une identité graphique propre au groupe, et depuis 2 ans et notre collaboration avec Slo dessinateur de Metal Maniax, c'est chose faite avec notre univers de cavaliers apocalyptiques. Ensuite ce sont des années de travail de communication pour développer une personnalité cohérente avec notre interprétation des titres et notre attitude.

 

 

On connaît Metallica pour ses concerts dans des stades et ses shows pyrotechniques sans commune mesure. Quelle est votre recette pour que le public qui assiste à un concert de The Four Horsemen ne reparte pas en ayant la sensation d'avoir vu « Metallica en moins bien » ?

 

Très bonne question, je pense que notre valeur ajoutée ce situe d'abord dans la setlist avec des titres rares qui plaisent aux « die-hard fans » et des standards pour les autres. Ensuite ce qui revient le plus souvent c'est notre énergie et notre plaisir à jouer ces titres qui semblent communicatifs car le public nous le fait souvent remarquer. Et puis il y a une certaine proximité avec le public qui est constitué de fans comme nous. Pour finir, nos concerts sont bien moins chers que ceux de Metallica (rire), mais comme tu le dis, il n'y a pas encore de scène géante et de pyro de stade de 20m de haut, mais qui sait, un jour...(rire)

 


Une chose qui pourrait paraître étonnante de prime abord, c'est le fait que vous ayez pu créer une réelle fan-base autour de votre projet, comme en témoignent les 2300 fans de votre page Facebook par exemple. Comment expliques-tu que des gens puissent suivre aussi assidûment l'actualité d'un groupe dont le répertoire ne lui appartient pas ?

 

Je pense que le groupe a réussi à se créer contre toute attente une vrai fan-base qui nous suit. C'est assez fou en effet surtout quand on pense que le phénomène tribute était quasi inconnu en France il y a encore quelques années. Certaines personnes ont fait plus de 1000 km, d'autres sont venues des 4 coins de la France pour venir assister au tournage de notre DVD en avril 2012. Sur chacun de nos concerts, les gens se déplacent en masse et de très loin. C'est effectivement assez génial et j'en profite pour remercier encore le public qui nous suit depuis des années. Il y a quelques semaines encore vendre les 50 éditions spéciales de notre DVD en quelques heures me faisait encore halluciner !!

 

 

A l'instar de n'importe quel autre groupe indépendant, vous avez développé votre propre merchandising en proposant à vos fans des t-shirts et des DVD. Connaissant le passif de Metallica avec des sites comme Napster, n'avez vous jamais eu peur de vous faire poursuivre par le groupe californien ?

 

En fait Metallica est très arrangeant pour ce genre de chose, à part se faire voler leur musique ils laissent beaucoup de champs d'action aux fans, bootleg, fan-club divers etc... Ensuite il faut aussi analyser les choses comme elles sont, l'impact d'un groupe comme le notre sur le business de Metallica n'est même pas une goutte de bière dans l'atlantique. Pour les concerts, le DVD... les titres sont déclarés à la Sacem bien sûr mais les quantités et les sommes en jeu sont franchement infimes au vue de l'énormité de Metallica.

 

 

 

A quel point penses-tu que le succès de The Four Horsemen est lié à celui de Metallica ? Si un jour Metallica sortait un mauvais album, ton groupe en souffrirait-il ?

 

Il y a pas mal d'albums décriés dans la carrière du groupe, St Anger, Death Magnetic ou encore le concept avec Lou Reed « LULU ». Mais je pense que le groupe a largement fait ses preuves et possède tellement de titres exceptionnels que ça ne poserait pas de problèmes. De plus nous choisissons les titres donc rien ne nous oblige à jouer des titres « jugés » par nous même ou par les autres de moins bonne qualité.


 

En tant que groupe tribute, quels sont les limites que vous vous imposez ?

 

Les limites sont simples en effet nous sommes un groupe de live et c'est tout (rire). Pour nous aucun intérêt à sortir un CD ou un clip, nous avons fait un dvd live pour fêter les 10 ans du groupe et avoir un souvenir génial à montrer à nos gosses. Mais je pense que l’intérêt du tribute s’arrête ici. En tout cas pour moi ;)

 

 

Quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux musiciens qui souhaiteraient monter leur propre groupe tribute ?

 

Au delà de pure pratique musicale et du travail de l'instrument c'est surtout la passion, tenter de faire les choses bien, un bon logo, une bonne communication, et des attitudes les plus pros possible dans tous les secteurs, respecter tous les acteurs avec lesquels tu travailles, les salles, les techos, la presse, et se faire plaisir. Avec ces ingrédients, nous sommes la preuve que ça marche et que ça paye. En temps que simple groupe tribute nous avons pu jouer dans un Zénith avec plus de 2500 personnes, en clôture du Hellfest 2011 et dans des salles mythiques partout en France, bref la passion liée aux bonnes attitudes, et ça peut marcher.

 

 

Tu peux nous parler de l'actu de The Four Horsemen pour les prochains mois ?

 

Nous venons de sortir un DVD live dispo ici . Il a été tourné au Ferrailleur de Nantes, et c'est un concert de 1h45. Nous feront une tournée spéciale pour nos 10 ans à partir du mois de septembre. Nous allons nous balader un peu partout en France dans des belles salles pour fêter ça et il y aura un gros événement à Nantes en novembre avec un week-end assez sympa en perspective, plus d'info dans les prochaines semaines.

 


Et enfin comme toujours lors de nos interviews, c'est quoi ta dernière claque musicale ?

 

Ma derrière claque c'était mercredi soir, Gojira au VIP de St Nazaire en live. Un show vraiment énorme, impressionnant de sincérité et de professionnalisme. La grosse claque lumières, attitude et mise en scène, sans parler des titres bien sûr. J'avais déjà vu le groupe plusieurs fois, mais là ils ont encore franchi un cap, la grosse classe !!

 

Facebook : http://www.facebook.com/thefourhorsementribute

Twitter : http://twitter.com/4HorsemenCover
Youtube : http://www.youtube.com/frantic35

Merch / DVD : http://thefourhorsemen.bigcartel.com/

 

 

 



* champ requis


10 choses à ne surtout pas faire en répète 10 choses à faire avant de rentrer sur scène >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview - François Montupet de The Four Horsemen
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/273/interview-francois-montupet-de-the-four-horsemen A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/273/interview-francois-montupet-de-the-four-horsemen a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

194130 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

87098 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66615 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53521 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46586 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Imprime ton visuel sur 1 sweat capuche! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Flyers disponible du A8 au A4 Accéder au produit
Flyers disponible du A8 au A4

Découvrez un large choix de formats, types de papiers et finitions pour tes flyers.

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview - François Montupet de The Four Horsemen
"J'ai mis un point d'honneur à tenter de développer une identité graphique propre au groupe."