webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview - Willy Gachet 3 Fromages


« Nous avons tous un boulot à côté de la musique »

Le rêve de nombreux musiciens est de pouvoir un jour vivre de sa musique. Cependant le chemin vers la professionnalisation est souvent semé d'embûches. Aujourd'hui nous allons discuter de cette étape difficile de la vie d'un groupe qui se situe entre l'amateurisme total et l'intermittence. Willy, batteur du groupe rock humoristique les 3 Fromages, nous explique comment son groupe fait tout comme les pros, en restant amateur pour l'instant !!


Interview 3 Fromages

 

 

Salut Willy, tout d'abord peux-tu te présenter pour nos lecteurs?


Willy Gachet, 23 ans, je suis né à Quiberon dans le sud de la Bretagne, musicien autodidacte depuis l'âge de 14 ans, batteur dans les 3 Fromages depuis 7 ans.
A côté de ça je suis cuisinier dans un restaurant japonais à mi-temps, J'aime le cinéma et les sorties en plein air (Disneyland par exemple).
 

 

Tu es le batteur du groupe Les 3 Fromages. Pour ceux qui ne connaissent pas, peux-tu nous présenter rapidement l'histoire du projet ?


Le groupe a vu le jour en avril 2006, à ce jour nous avons sorti numériquement et physiquement deux EPs 5 titres et deux albums ("Et Puis... Zet" et "Cheese Powers").
Le premier album s'est vendu à près de 2000 exemplaires physiques, quant au second, nous arrivons aussi aux 2000 ventes. sans compter les ventes digitales qui sont beaucoup plus nombreuses car beaucoup plus accessibles (Believe Digital, iTunes, Virgin Méga ...)
Pour ce qui est des concerts, on est pas loin des 350 à mon avis ! Concernant l'étranger nous avons eu la chance de faire une tournée en Hongrie et quelques concerts en Belgique.
Nous n'avons pas de label, mais nous avons une boîte de production ("Fais pas çi Fais pas ça" de Rennes), un tourneur ("IC Tour" de Rennes) et un distributeur ("Coop Breizh") et nous sommes aussi parrainé par une SMAC (l'Echonova de Vannes) qui aide au développement artistique du groupe.

 


Le groupe est donc dans une situation partagée par un bon nombre de formations : vous avez une démarche réellement professionnelle dans la gestion de votre projet mais vous n'avez pas encore le statut d'intermittent du spectacle. Comment vous organisez-vous au quotidien pour mener à bien votre projet sans en vivre ?

 

Nous avons tous un boulot à côté de la musique (Eric et Willy : restauration, Tibo : éducation), dont à temps partiel pour certains, ce qui facilite la gestion du groupe, les répèts', les concerts... Nous gérons notre propre communication de A à Z, ainsi que quelques concerts.
Cependant, nous avons quand même un entourage professionnel : ingé son, ingé light, régisseur...
Ils sont intermittents du spectacle et nous accompagnent à chaque concert.
Nous ne pouvons pas encore prétendre à être intermittent, pas assez de dates par an.


 

Quels sont les avantages et les contraintes d'un tel fonctionnement selon toi ?

 

Les avantages : Sécurité financière, pas obligé d'accepter n'importe quel concert, pas la pression d'avoir à courir après les cachets ..
Les inconvénients : moins de temps à consacrer à la création, semaines chargées, peu de vacances et de temps libre.


 

Toujours dans votre souci de professionnalisation, vous semblez porter une attention toute particulière à la production de vos clips. Tu penses qu'un clip bien réalisé est le support de promotion par excellence ?

 

Un clip c'est l'image d'un groupe, s'il y a de l'argent à dépenser, autant soigner la production visuelle comme audio.
On fait appel à des professionnels, des personnes compétentes qui connaissent bien leur métier et qui s'investissent dans les projets.
Nous sommes vraiment branchés sur internet tous les jours, être en contact avec nos fans, pouvoir partager pleins de choses, même si Facebook reste assez restreint niveau personnalisation de page, comparé au bon vieux Myspace (R.I.P)



 

Évidemment, un clip, un album, une tournée c'est toujours un investissement pour un groupe. Tu peux nous dire quels sont vos différentes sources de financement du projet ?


Un mélange de tout : merch, argent perso .. pour le deuxième album on a été subventionné par notre ville natale, avec en échange un concert programmé dans l'été sur la scène de la plage, et puis une intervention dans les collèges afin de présenter aux élèves le monde de la musique.
A chaque concert on vend pas mal de Merch (T-shirts, cd's ..) ce qui nous sert à refaire directement d'autres goodies, d'autres modèles de t-shirts, affiches, badges ..


 

Lorsque le groupe a débuté, il évoluait dans un style Punk-Rock et désormais, vous vous réclamez du « Rock N'Drôle », qu'est ce qui a motivé ce réajustement artistique ? N'est ce pas plus difficile de tourner avec ce répertoire à cheval entre le rock énervé et la chanson humoristique ?

 

Il y a 7 ans, on était plus jeunes, on écoutait beaucoup de punk rock, français comme anglais. On a pris goût aux festivals et aux plus grosses scènes, et le style qu'on joue aujourd'hui est plus travaillé, plus "tout public", il y a une mise en scène, un spectacle. C'est une évolution logique, on est influencé par plus de genres musicaux différents, et on aime avoir la liberté de faire les styles qui nous plaisent, tout en restant dans le rock.
Il y a très peu de groupes de rock humoristique qui tournent en France. A force de faire des concerts on a rencontré les Ultra Vomit et les Fatals Picards, avec qui on s'est lié d'amitié. Nico, chanteur d'Ultra Vomit a enregistré une chanson sur notre 1er album, on a récemment fait un show spécial avec les Fatals Picards à Paris. Pour nous c'est important de se serrer les coudes étant donné qu'on est peu de représentants du rock humoristique.


 

Il y a quelques années, vous aviez participé au concours M6 Music Live, tu peux nous parler de cette expérience ? Avec le recul, quel est ton avis sur ce type d'événement ?

 

C'était en 2006, le groupe venait de se former, on était à peine majeurs, on a été sélectionné par un jury. Il fallait mettre des vidéos et des photos sur un site qui nous rapportait des points. On avait des défis (faire un clip, jouer dans un endroit improbable...). On a été 5ème sur 150, et les 5 premiers gagnaient le droit de jouer aux 20 ans de M6 à Paris devant 20 000 personnes.
C'est difficile de refuser une telle opportunité, surtout quand tu commences et que tu ne connais pas vraiment le milieu.
Ça nous a permis d'avoir une base de fans et une super vidéo devant un paquet de gens.
Par contre c'était un tremplin, et donc comme partout c'était la guerre entre les groupes, qui voulaient tous gagner.
Nous on l'a plus pris à la rigolade, et on a gagné quand même.

 

 

 

- Quels sont les meilleurs conseils que tu pourrais donner aux musiciens qui se lancent dans des projets comme Les 3 Fromages ?

 

Je leur conseillerai de ne pas le faire, on es déjà sur le créneau! (rires)
Plus sérieusement, il faut déconner, avoir un bon sens de l'humour, être dans le même état d'esprit que les autres musiciens de ton groupe, et prendre les choses au sérieux, être prêt à faire des sacrifices et à donner de soi.
De plus, il ne faut pas négliger le côté musical, et ne pas se contenter que de l'humour. On fait peut être de la connerie mais on le fait bien.


 

-Quelle est l'actu des 3 Fromages pour les prochains mois ?

 

On se lance sur une web-série ! Un mélange de musique, de sketchs, de parodies... très influencé par Kad et O, Les Inconnus, Les Nuls...
Sinon on est toujours en tournée pour l'album Cheese Powers, avec un nouveau spectacle. On l'a beaucoup travaillé cet hiver (résidences, décors de scènes...).
Et on travaille sur de nouvelles compos, en somme on est bien occupé !


 

-Et enfin comme toujours, c'est quoi ta dernière claque musicale ?

 

Mis à part le dernier Patrick Sébastien, qui est excellent, je reste sur le cul à l'écoute du dernier Gojira. Il me tarde d'aller les voir au Hellfest !

 

Retrouvez les 3 Fromages sur Facebook !


 

 



* champ requis


10 raisons de détester les journalistes musicaux Un split album, c'est quoi ? >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview - Willy Gachet 3 Fromages
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/285/interview-willy-gachet-3-fromages A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/285/interview-willy-gachet-3-fromages a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

176777 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86520 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66287 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53204 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46292 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Flyers disponible du A8 au A4 Accéder au produit
Flyers disponible du A8 au A4

Découvrez un large choix de formats, types de papiers et finitions pour tes flyers.

Lire la suite...
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview - Willy Gachet 3 Fromages
« Nous avons tous un boulot à côté de la musique »