webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview Clément Decrock - Boss Hog Studio


"Mon but premier est de mettre en confiance tout le monde pour qu’il n’y ait pas de barrières musiciens/technicien"

 

"Je veux un son comme celui de cet artiste !", c'est bien la phrase typique des jeunes groupes souhaitant enregistrer leurs premiers morceaux. Et pourtant, laisser le temps à l'ingé son de bien cerner les envies du groupe en lui donnant quelques albums en exemple peut apporter énormément à la session studio. Nous retrouvons donc Clément Decrock du studio Boss Hog pour nous en dire plus sur le déroulement et la préparation d’une prestation en studio.


 

 

 

-Bonjour Clément, peux-tu te présenter pour nos lecteurs?

 

Bonjour à toi ! Alors j'ai actuellement 28 ans, j'ai une formation de batteur à la base (à la Music Academy International de Nancy) et ça fait une dizaine d'années que j'ai commencé à me passionner pour les techniques d’enregistrements. Plus le temps a avancé, plus je me suis éloigné de ma "carrière" de batteur pour me consacrer à l'activité studio. Ça a débuté tout simplement en enregistrant mon propre groupe à l’époque et je me suis vite pris au jeu ; j'ai donc étudié en autodidacte et au bout de quelques années d’expériences et d’investissements, j'ai décidé de créer le Boss Hog Studio voyant qu'il y avait de plus en plus de groupes intéressés par mes services grâce au bouche à oreille.


 

-Boss Hog Studio, qu’est-ce que c’est ?

 

Le Boss Hog c'est donc un studio situé dans la campagne béthunoise (dans le pas de Calais). Des nouveaux locaux sur 100 m2 depuis juin 2009, avec une régie, une live room, une salle détente avec coin cuisine  et salle de bains pour pouvoir héberger les groupes dans de bonnes conditions. Environ 70 groupes et artistes m'ont fait confiance pour leurs différents projets (EP, Albums. démos, single ...) depuis l'ouverture des nouveaux locaux. Pour l'instant c'est vraiment le bouche à oreille qui me permet de toucher de nouveaux groupes. 


 

-En quoi Boss Hog se démarque des autres studios selon toi ?

 

Mis à part le fait que je propose des formules tout inclut dont je parlerai ensuite vu que cela fait l’objet d’une de tes questions, j'ai 2 objectifs quand un groupe décide de me faire confiance.

La première, forcément, est que le groupe (ou artiste) soit satisfait du résultat, mais pour moi une autre chose est aussi essentielle, c'est que tout le processus d’enregistrement se passe dans une bonne ambiance. C'est pourquoi je dirai que le boss hog c'est un studio "Familial" dans le sens où mon but premier est de mettre en confiance tout le monde pour qu’il n’y ait pas de barrières musiciens/technicien. 

Concernant les styles de musiques, c'est vrai que je travaille beaucoup avec des groupes orientés rock ou métal mais je suis ouvert vraiment à tous styles. Comme c'est beaucoup le bouche à oreilles qui fonctionne un groupe de rock parle à un autre groupe rock, c'est donc sans forcément le vouloir que l'étiquette rock/métal (au sens large du terme) colle au studio. Mais il m’arrive également aussi de travailler avec des groupes de chansons ou alors plus électro. Je pars sur le principe que toute expérience est enrichissante ! 


 

-Comme tu le sais sans doute, nos lecteurs sont majoritairement des musiciens indépendants. Quels sont les meilleurs conseils que tu pourrais donner à ceux qui envisagent d'enregistrer un premier album en studio?

 

Alors dans le cas d'un groupe, je dirais qu’un des facteurs les plus importants est la communication. Il faut que le groupe soit d’accord dans les grandes lignes de l’orientation  de leur projet. Surtout au niveau du son qu'ils veulent obtenir dans la "globalité". Parce que même si c'est bien d’avoir des idées tels que " je voudrais un son de batterie comme sur cet album ... " et que le guitariste dit la même chose avec un autre groupe ce n’est pas forcément évident de faire le tri dans toutes ces informations. C'est pourquoi je conseille aux groupes de parler de comment doit sonner l’ensemble plutôt que chacun ne pense qu'à son instrument. C'est aussi vrai lors des mixs car chaque musicien a tendance à n’écouter que ce que lui-même joue alors que quand on écoute de la musique on écoute un tout pas seulement une partie de basse par exemple. Enfin je ne sais pas si je suis très clair  mais pour moi la musique est un ensemble et pas seulement une addition de plusieurs instruments. Sinon en autres conseils plus "techniques", je dirais aux batteurs de s'entrainer à jouer au click et de travailler le tempo définitif des morceaux bien avant les séances d’enregistrements. Aux guitaristes et bassistes, d’avoir un instrument correctement réglé avec le tirant adapté à leur accordage est un gain de temps considérable. Et aux chanteurs, c'est d’entrainer leurs voix à chanter tous les jours (même qu’un peu). Ce que j’essaye de faire lors des enregistrements, c’est d’alterner des prises voix avec des guitares pour ne pas que le chanteur ait à enchainer tous les titres à la fin, ce qui est stressant pour tout le monde.


 

-Tu fonctionnes principalement par forfait. Peux-tu expliquer les avantages que cela offre aux artistes ?

 

Mon idée de forfait est toute simple. J'ai conscience que la majorité des groupes sont désormais en autoproduction et n'ont pas des budgets à rallonges.

En fonction du projet à réaliser, je fixe un prix et j’estime à peu près le temps qu’il faudra pour le réaliser. Dans le cas où l’enregistrement prends plus de temps que prévu, il n y a aucun supplément. Au moins le groupe n’a pas de surprise à l’arrivée, et ça évite surtout comme c'est déjà arrivé à certains groupes, d’avoir leurs pistes enregistrées mais plus aucun budget pour le mixer ou masteriser. Donc finalement le groupe n’a plus d’argent mais pas d’album non plus. C'est pour éviter ce genre de situation que je propose des forfaits ... Et en plus de ça, le fait de ne pas avoir à stresser pour le temps que l’on met à faire ses prises détend l’atmosphère.


 

-Nous proposons depuis peu chez ConfliktArts, la possibilité (entre autres) de faire mixer et masteriser ses titres en ligne par l'équipe de Boss Hog, tu peux nous en dire plus sur la manière dont vous traiterez les demandes ?

 

Avant tout, je demande une petite liste d’albums qui met tout le monde d’accord dans le groupe et une liste par morceaux avec les attentes du groupe ; je fais ensuite un premier jet sur un morceau pour voir si je pars dans la bonne direction puis le groupe me fait part de ses remarques et modifications à apporter... Ceci jusqu’à validation du groupe. Le principe et le même pour le mastering sauf que quand je m’occupe des 2 taches j envoie toujours des versions masterisées des morceaux ; comme ça le groupe a déjà une idée précise du résultat final.


 

- Selon toi le travail de mix et de master peut-il aujourd'hui entièrement se faire en ligne, et ce sans aucun problème ? (importance de la communication, des références musicales...)

 

A l’heure actuelle, je pense même que ceci peut être mieux pour le groupe tout simplement parce que le client peut écouter le résultat où il a l’habitude d’écouter sa musique.

Au moins il n y a pas de "mauvaises surprises " possible lors d’une écoute du résultat final ailleurs que sur les enceintes du studio. Il faut juste faire attention à écouter sur des supports différents pour ne pas faire des mauvais choix (par exemple monter les fréquences basses en ayant écouté que sur un ordinateur portable ...)


 

-Pour toi, qu’apporte le fait d’enregistrer, de mixer et de masteriser le(s) même(s) titre(s) dans le même studio ?

 

Le plus gros avantage est la rapidité d’action s’il y a des modifications à apporter au mix en fonction du mastering. Ça évite de devoir recontacter le studio qui a réalisé le mix dans l’urgence, puis renvoyer le tout au master. Après parfois c’est aussi bien d’avoir une oreille neuve pour le mastering ; il y a pas mal de facteurs à prendre en compte, c’est vraiment du cas par cas ...

 

 

-Pour tes clients, ça change quoi ce partenariat avec ConfliktArts ?

 

Beaucoup de mes clients ne savent pas forcement vers qui se tourner une fois le master en main pour le pressage de CDs, vinyles ou d’impression merchandising etc... En passant par Confliktarts ça leur permet d’avoir un guide avec des prestataires compétents dans chacun de ces domaines et avoir droit à des réductions grâce à leur enregistrement au studio. Et cela permet au groupe d’échelonner leurs paiements en plusieurs mensualités pour la totalité de leur projet, ou encore régler par carte bancaire ou paypal.

 

 

-Et enfin comme toujours, c'est quoi ta dernière claque musicale ?

 

Pas évident étant donné que j’écoute pas mal de styles différents mais je dirais le dernier Biffy Clyro "opposite"

 

 



* champ requis


10 conseils pour réussir l'organisation d'un concert 10 idées de photos promo à ne plus avoir. >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview Clément Decrock - Boss Hog Studio
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/306/interview-clement-decrock-boss-hog-studio A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/306/interview-clement-decrock-boss-hog-studio a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

175866 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86488 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66257 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53162 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46242 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Mug blanc, noir ou encore magic! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview Clément Decrock - Boss Hog Studio
"Mon but premier est de mettre en confiance tout le monde pour qu’il n’y ait pas de barrières musiciens/technicien"