webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview Bastien BUSI - Bad Eagle Studios


"Tout notre métier est basé sur une relation de confiance, et la confiance ne se bâtit qu'à travers l'échange"

L'année reprend à peine que nous vous présentons un nouveau partenariat studio, avec Bad Eagle, posé au milieu des volcans d'Auvergne. Bastien nous présente cette superbe structure qui peut accueuillir vos sessions studios, mix, master et bien plus encore. 

 

 

 

Salut Bastien, peux-tu te présenter pour nos lecteurs? Bad Eagle Studio c'est qui, c'est quoi ? 

Bad Eagle Studios est un studio d'enregistrement et de production professionnel haut-de-gamme associé à une offre "360°". Pour ma part, je suis gérant et "Producer" (réalisateur artistique/compositeur/arrangeur), et suis entouré d'une équipe de professionnels qui gravitent autour de l'entité (ingénieurs du son, photographes, graphistes, webmasters, réalisateurs, bookers, etc...) dans l'optique d'apporter l'expérience la plus complète possible aux artistes, labels et maisons de disques qui font appel à nos services.

Mon expérience professionnelle m'a offert la chance de voyager de la scène (auteur/compositeur/interprète) à l'envers du décors (ingénierie du son), pour évoluer vers le métier de "Producer" pour une maison de disque Nord Américaine pendant 3 ans.

J'ai ainsi eu le privilège d'aborder au fil du temps les différents aspects de la production d'une oeuvre commercialisée, d'évaluer et comprendre les enjeux de l'Industrie Musicale, ce qui me permet aujourd'hui de pouvoir être à la fois intermédiaire entre l'artiste, l'ingénieur du son, le producteur et les autres corps de métier du secteur, mais aussi de pouvoir intervenir sur les aspects artistiques, techniques et marketing.

 

Quelles sont les particularités de Bad Eagle ?

Les particularités sont diverses. Tout d'abord, notre expérience du secteur musical professionnel Nord Américain nous permet d'apporter une approche "US" à nos productions. Par ailleurs, nos équipements et les différents professionnels qui travaillent au sein du studio font que nous sommes en mesure de travailler sur tout type de production, de la maquette à la production Major.

Pour finir, notre vision du métier et notre offre 360° nous permettent de nous démarquer des autres structures et de proposer un service clé en main, sur mesure, en suivant le projet artistique de A à Z (composition, arrangements, réalisation artistique, direction artistique, tracking/mixing/mastering, graphisme, photographie, video clip, édition, booking, etc...).

 

Vous avez une liste d'équipement et de backline impressionante, notamment pour les guitaristes, vous êtes collectionneurs en plus de gérer le studio ou vous estimez simplement que cela fait partie de la prestation que de pouvoir accéder à du matériel très divers ?

Un peu des deux. Je pense que tout bon professionnel du son doit avant tout être un passionné. Sans cette curiosité constante pour tout ce qui touche à la Musique au sens large, il est à mon sens impensable de se revendiquer professionnel dans notre milieu. Certes ça ne fait pas tout, mais c'est je pense une base indispensable. A ce titre, je suis dans une démarche d'évolution personnelle constante, et j'aime pouvoir mettre à la disposition des artistes des instruments mais aussi compresseurs, préamplis ou microphones qui peuvent servir au mieux leur projet.

Donc à force, on finit effectivement par accumuler des instruments et se lier d'amitié avec des professionnels collectionneurs qui viennent eux aussi augmenter la liste de matériel à disposition. La mise à disposition de matériel est donc indissociable de notre prestation 360° dans notre recherche d'un service sur mesure. Et c'est toujours un plaisir de pouvoir faire découvrir des instruments et appareils fantastiques à des amateurs de bonnes choses. A ce sujet, je suis en cours de négociation avec une grande marque de guitares pour un sponsoring du studio. Affaire à suivre...

 

Vous êtes situés à Clermont-Ferrand, au coeur des volcans, et même si ce cadre doit être fort agréable, n'est-il pas difficile de convaincre les musiciens de venir dans une région qui peut apparaitre comme un peu isolée ?

Je ne pense pas qu'à l'heure actuelle Clermont-Ferrand soit encore une ville isolée. Nous sommes au contraire au centre de la France, à une distance presque égale des quatre coins de notre beau pays, et même si le TGV ne passe pas encore à travers nos montagnes, il est aujourd'hui très simple de se rendre chez nous. De façon plus concrète, et parce que le Conseil Régional ne me paye pas assez pour vanter les joies de la vie en Auvergne, notre localisation ne nous a pas empêché de travailler avec de grosses productions nationales et internationales, donc c'est que le problème ne doit pas vraiment en être un. Au contraire, le cadre et la qualité de vie sont beaucoup plus agréables que dans la capitale (bon cette fois-ci j'arrête de défendre la vie dans les volcans, promis).

 

Comment vois-tu évoluer le métier d'ingé son de studio dans les années à venir ?

Difficile à dire... Je pense que le numérique et l'informatique va continuer de prendre de la place dans nos studios, que le matériel va devenir de plus en plus abordable, et c'est tant mieux ! Je m'explique. Il ne suffit pas d'avoir un bon ordi avec ProTools, une bonne interface et de gros pluggins pour s'improviser ingénieur du son.

C'est un sacré boulot, des années d'expérimentations, lectures, conversations et apprentissages, et une habitude de veille technologique constante (et une petite tendance à aimer passer des heures voir des jours dans un lieu clos...).

Et inversement, cette démocratisation du matériel permet de montrer au contraire qu'une grosse console analogique avec des locaux en "box in the box", des unités de traitement du signal analogiques hors de prix et des écoutes calibrées parfaitement ne font pas (toujours) la qualité d'un mix... Je pense que la seule façon de juger d'un bon ingé son reste toujours d'écouter son travail.

 

As tu un ou des rêves liés à ce métier ?

J'évolue dans un secteur qui fait énormément rêver, mais j'en vois aussi les zones d'ombres. Cela dit, chaque jour apporte son lot de rêves et s'il ne devait en rester qu'un, ce serait que l'ensemble des acteurs du secteur musical ne passent autant de temps et d'énergie à faire leur travail au mieux qu'ils n'en gaspillent à dénigrer ceux qui veulent avancer (c'est beau de rêver...).

 

Vous avez des compétences qui vont bien au delà du simple studio avec de la photo, la gestion des éditions ou de la vidéo, est ce le fruit de passions diverses ou une stratégie assumée d'offrir des services complémentaires ? 

C'est une stratégie totalement assumée d'offre tout en un. Nous avons en fait recherché des spécialistes de chaque domaine (réalisateurs vidéo, photographes, juristes, bookers, etc...) que nous avons nous même testé avant de les intégrer à l'équipe Bad Eagle. Cela nous permet de rester chacun dans notre domaine d'expertise et de proposer des solutions clé en main aux artistes et productions.

Bad Eagle se décompose en deux divisions : l'unité Studios dont nous parlons aujourd'hui, et l'unité Records qui est un label musical à part entière.

 

Selon toi le travail de mix et de master peut-il aujourd'hui entièrement se faire en ligne ?

Tout dépend des contraintes de l'artiste et/ou de la prod. Techniquement, nous sommes par exemple en mesure chez Bad Eagle de recevoir des stems par Internet, gérer l'éditing le mix et le master et renvoyer un produit prêt à passer en presse. Cela dit, la présence d'un réal/directeur artistique ou de l'artiste à nos côtés ne serait-ce que pour avoir un contact humain direct avec eux et discuter concrètement de ce qu'ils attendent de nous est extrêmement important.

Après tout, c'est pour eux que l'on travaille et même si la confiance est là, l'objectif est que le rendu corresponde parfaitement à leurs attentes. Donc dans l'idée où l'artiste/prod ferait appel à un studio pour "mettre sa patte" sur la production musicale en cours cela serait sensé, car il y a toujours à un moment donné une interprétation artistique durant les phases d'editing, fixing et mastering. Sinon les technologies actuelles de télécommunication nous permettent de tenir les intéressés informés de l'évolution du projet, et de rectifier le tir si besoin. Mais je reste définitivement convaincu que sans échanges humains véritables en face à face, nos métiers perdent de leur essence.

 

Pour un groupe indépendant, qu'est il important de faire ou de savoir avant de commencer la phase d'enregistrement d'un album ? 

La première chose peut paraître complètement idiote, mais avant d'aborder le studio, un groupe ou artiste devrait connaître son répertoire sur le bout des doigts (ou des lèvres). J'ai pu voir au cours de ma petite carrière énormément d'artistes arriver en studio sans être en phase avec les morceaux qu'ils devaient interpréter. A travers un enregistrement, tout se sent. Même le manque de spontanéité d'un musicien. Il y a en général déjà assez de stress pour un artiste à la seule idée de passer en studio, alors ajouté à une mauvaise maîtrise des morceaux...

Ensuite, il faut de la patience, et j'insiste là dessus ! Chaque chose en ce monde doit prendre du temps pour être faite, et chaque chose doit être faite en son temps. A l'heure actuelle où tu peux recevoir un produit avant même de l'avoir commandé (si si, presque !), il est difficile d'expliquer aux gens d'être patient. Attention, nous avons aussi des contraintes de temps dans nos métiers par rapport aux prods (time is money!) mais chaque chose doit être faite avec soin et ordre. Un autre point, lié au précédent, concerne l'attitude en studio. Rien ne sert de harceler l'ingé son avec le son final des guitares alors qu'on travaille sur l'editing de la batterie. Encore un comportement que l'on voit très souvent.

L'ingé son connaît (en théorie...) son métier, et les choses définies en briefing précédent les sessions sont sa carte routière. Pas besoin de l'interrompre dans son travail au risque de le faire perdre sa concentration et du temps (si précieux). Et le plus important, il est préférable que les musiciens aient déjà pu rencontrer ou au moins échanger avec l'équipe avant d'arriver en session. Tout notre métier est basé sur une relation de confiance, et la confiance ne se bâtit qu'à travers l'échange. Et ce point est lié aux trois autres : si la confiance est là, le stress est moindre, les appréhensions s'estompent (donc moins d'interruptions du travail de l'équipe), et le calme favorise la patience.

 

Nous initions aujourd'hui un partenariat entre ConfliktArts et Bad Eagle, peux tu nous dire ce que vos clients actuels et futurs y trouveront comme avantages ?

Ce partenariat s'inscrit directement dans notre politique d'expérience 360°. Grâce à ConfliktArts, nous serons demain en mesure de proposer à nos clients les seuls services liés à la conception d'un "produit musical" complet que nous ne pouvions pas mettre à leur disposition. L'expertise de ConfliktArts en matière de pressage n'est plus à prouver, ainsi que la qualité de l'ensemble des services que vous proposez. Et évidemment, nos clients auront accès à des tarifs négociés sur le pressage le print, le merch, etc..., et aussi la sérénité de pouvoir venir vers nous pour toute question et conseil pour anticiper leurs besoins.

 

Et enfin comme toujours, c'est quoi ta dernière claque musicale ? 

Difficile de faire un choix. Sur le Rock/Metal je dirais l'album de Red "Release the Panic" et le dernier Alter Bridge "Fortress". Sinon dans un autre registre, pour les amateurs de Pop/Rock teenage, je peux conseiller de jeter un oeil (ou une oreille) à l'album "Welcome to the Blacklist Club" de l'artiste Evan Taubenfeld en qui je croie énormément et dont les talents de compositeurs ne sont plus à prouver (il a composé des hits pour Avril Lavigne et d'autres artistes ou productions de renom). Et pour les amateurs de Hip/Hop et Rap, attention à l'arrivée prochaine du nouvel album de Gwad, "Entre les Lignes" qui devrait pas mal faire parler de lui...

 

 

 

 

Sur le web : 

Site du studio : www.bad-eagle.com
Contact : contact@bad-eagle.com

Articles de presse ici et
 
 
 

 



* champ requis


Visuel de la semaine : Artaban Comment bien gérer son showcase professionnel  >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview Bastien BUSI - Bad Eagle Studios
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/383/interview-bastien-busi-bad-eagle-studios A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/383/interview-bastien-busi-bad-eagle-studios a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

166208 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86026 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66062 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

52994 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46091 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Imprime ton t-shirt à l'unité! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Pressage CD tous types de boîtiers ! Accéder au produit
Pressage CD tous types de boîtiers !

Découvrez un large choix de boîtiers et finitions pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview Bastien BUSI - Bad Eagle Studios
"Tout notre métier est basé sur une relation de confiance, et la confiance ne se bâtit qu'à travers l'échange"