webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Nos conseils

LES 10 PIRES PHRASES POUR NE PAS PAYER LES MUSICIENS


"Moi de toute façon j'ai pas besoin de gagner ma vie, je l'ai déjà..."

Si vous êtes parmi les nombreux fans de notre page Facebook, vous n'avez pu passer à côté d'un rapide post lâché récemment, une image un brin militante, décalée et drôle comme nous aimons à le faire souvent pour vous faire partager les perles du web qui tournent autour de nos quotidiens de musiciens. Pour les malheureux absents, elle consistait à diviser en deux catégories les attentes d'une personne qui songe à engager un musicien. D'un côté ce qu'elle pense payer (un cachet) et de l'autre les multiples charges que trop de gens oublient, mais que les groupes doivent pourtant assurer. Devant l'engouement que cette image a suscitée, nous avons creusé le sujet et vous rapportons ici un florilège des phrases entendues dans les lieux les plus accueillants de l’hexagone. Le genre de phrase qui, malgré la citation du trompettiste Boris Vian ci-dessus,  pousse à la gueulante, quand ce n'est pas au crime. Ambiance. 

 

 

 

 

 

VOUS CHERCHEZ A VOUS FAIRE ENGAGER EN TANT QUE MUSICIEN ?

 

CE QUE VOUS CROYEZ RECEVOIR :

 

>> un cachet

 

 

CE QUE VOUS RECEVEZ PARFOIS :

 

1- « Mais je croyais que vous faisiez ça pour le plaisir ! Parce que vous croyez que vous êtes les seuls à galérer pour faire ce que vous aimez ?? »
L'argument imparable de la justification par l'absurde. A ce compte là, on ne se plaindra pas d'avoir régulièrement la dalle puisqu'après tout y en a qui meurent de faim au Bangladesh, ou de se péter une jambe vu qu'il existe déjà tant de culs de jatte sur cette planète. Monde de merde. 

 

2- « Vous habitez à côté les gars, ça vous coûte rien »
Ah ben oui, tiens, c'est vrai, quand NOFX joue à L.A. ou que Leonard Cohen pousse la chansonnette à Montréal, ils ont pour habitude de s'asseoir sur leur cachet et de jouer pour la gloire.

 
"Je m'disais bien que ça sentait le coup fourré un nom pareil..."
 

3- « J'ai déjà l'énorme cachet d'Iron Sabbath à payer et je suis sûr de ne pas rentrer dans mes frais ! »
Votre interlocuteur est rusé, il utilise la technique très mesquine du "misérabilisme retourné" (le cousin caché du coup de pied du même nom cher à JCVD). En gros non seulement il tente de ne pas vous payer, mais en plus il cherche à se faire plaindre. Bientôt il va vous dire que vous aurez déjà de la chance de jouer dans une belle salle, avec ô miracle, du public, et blablabla...

 

4- « Déjà que les charges dans ce pays ne cessent d'augmenter, estimez-vous heureux de pas en avoir en tant que musiciens »
Oyé, oyé braves gens, bienvenue dans le fabuleux royaume de l'amalgame. Attention, tel que c'est parti vous allez bientôt frôler la réplique ultime du « saltimbanque, c'est pas un métier »... Mais comme à force de cumuler ces expériences délicates vous êtes passés maitres dans l'art de tolérer les cons, on respire tel un vénérable Rimpotché et on tente de lui démontrer qu'on a entre autres à payer des trucs comme : l'hébergement, l'essence, le cametard, le matos, le local, la promo, la com du bookeur, à ajouter à des plus classiques : petits pots pour bébé, loyer, billets de train pour aller voir mamie à Pâques, appareil dentaire de la petite et crédit de la 206.

 

 

 

 

5- « Franchement, déjà vous allez jouer dans une super salle et y aura plein de monde, c'est déjà bien »

Ah vous voyez !! Qu'est ce que je vous disais ?!?!

 

 

6- « Si vos fans payent 0,0004 cts par morceau pour vous écouter sur le net, je vois pas pourquoi je paierais plus pour vous écouter ici ? »

Ca c'est quelqu'un qui est très malin, parce qu'il suit l'actualité monsieur, et il sait qu'effectivement à moins d'être  Beck (dont le très atmosphérique nouvel album est en écoute intégrale ICI), il y a peu de chance que vous puissiez vous offrir beaucoup plus qu'un jack neuf avec les recettes de vos écoutes en streaming. Cependant ça ne l'empêche pas de vous filer un cachet. Et un double wishky avec cinq pailles tiens, tant qu'à faire.

 

 

 

7- « J'ai trouvé ça beaucoup moins bien que sur album »
Donc le mec (une telle fourberie, c'est forcément un mec nan ?) s'est cru à la télé, genre satisfait ou remboursé. Il ne va pas tarder à vous dire qu'il a même vu mieux à moins cher la semaine dernière et qu'il demande à ce que vous lui remboursiez la différence.

 

 

8- « Moi je paie pas les intermittents, ils touchent déjà le chômage à longueur d'année »
Ah, voilà qu'on a affaire à un fin connaisseur de ce système de rémunération et d'assurance chômage que le monde nous envie. Peu lui importe d'ailleurs de savoir si vous faites ou non partie de cette caste, cet argument choc lui suffit. Donc histoire de ne surtout pas surenchérir au débat stérile du pour ou contre l'intermittence dans un lieu qui visiblement ne connaîtra plus jamais l'honneur de votre présence, contentez vous de suggérer des faits :

 

> 507 - Le nombre d'heures de travail (déclarées hein, évidemment) nécessaires pour bénéficier du régime de l'intermittence. Ce volume d'heures doit être effectué au cours d'une période de dix mois pour les techniciens et de dix mois et demi pour les artistes. Il ouvre droit à 243 jours d'indemnités.

> 108 658 - Le nombre d'intermittents indemnisés par l'assurance-chômage en 2011, soit 58 102 artistes et 50 556 techniciens.

> 139,60 euros - Le montant maximal de l'allocation journalière perçue par un intermittent en 2013. Dans les faits, l'indemnité moyenne journalière est de 54 euros chez les artistes et de 64 chez les techniciens. A titre de comparaison, l'indemnité moyenne journalière des chômeurs au régime général de l'Unedic est de 37 euros. Cette indemnité est perçue 5 jours sur 7 alors que les intermittents la perçoivent 7 jours sur 7.

> 27 867 euros - C'est le revenu global annuel moyen d'un intermittent du spectacle indemnisé en 2011. Il est sensiblement plus élevé chez les techniciens (31000) que chez les artistes (24000). La part des indemnités d'assurance chômage dans le revenu est majoritaire chez les artistes (51%) et minoritaire chez les techniciens (37%).

> La culture contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile

 

 

9- « Les américains eux ils paient pour jouer, alors estimez-vous heureux ! »
Votre interlocuteur est sûrement un grand voyageur. Ca tombe bien, vous aussi, et sur ce point vous ne pouvez pas complètement lui donner tort. Intermittence mise à part, il est bien plus compliqué pour un groupe ricain (et nombre d'autres ressortissants d'autres contrées) de se faire payer convenablement dans son pays que dans l'hexagone. Cela dit, à justifier la mesquinerie par la misère, on a vite fait de devenir misanthrope. Du moins dans ce lieu si chaleureux.

 

 

 

10- « Vous avez eu le menu pizza et un verre de sangria gratos, c'est déjà pas mal non ? »
Nous avons ici affaire à la générosité incarnée, doublée d'un grand sens du tact et du respect des personnes. Le genre pour qui le résultat de jours, d'années de labeur, se paie en godets de sangria. Donc la prochaine fois, si vous voyez une annonce de ce type : 

 

 

Vous pourrez toujours répondre ainsi : 

 

 

 

>> BONUS >> « Dis donc connard, tu voudrais que je vous lâche un cachet alors que vous avez joué à peine un quart d'heure tout ça parce que vous étiez trop bourrés, qu'en plus votre clavier avait l'air bien occupé à essayer de tripoter la pauvre serveuse pendant toute la soirée, et que selon toute vraisemblance, vous ne vous êtes pas lavés depuis plus de trois semaines !? »

A priori ce que coup-ci c'est vous qui déconnez complètement, donc à moins que cette personne ne fabule, déposez quelques excuses sur le comptoir en guise de rappel et déguerpissez en essayant de vous faire  les plus discrets possible (surtout votre clavier).

 

 

Adeptes du concert gratos ? Marre de devoir quémander un semblant de cachet ? Envoyez vos anecdotes en commentaires de cet article ci-dessous, en nous contactant sur le blog, ou en questionnant directement l'auteur à coucousincool@gmail.com

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.

 

 

 



* champ requis


MARIE-ANNE - BELIEVE DIGITAL STUDIOS JULIEN - LE FAIR >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : LES 10 PIRES PHRASES POUR NE PAS PAYER LES MUSICIENS
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/408/les-10-pires-phrases-pour-ne-pas-payer-les-musiciens A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/408/les-10-pires-phrases-pour-ne-pas-payer-les-musiciens a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

199775 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

87268 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66716 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53672 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46649 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix! Accéder au produit
Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix!

25 mm, 32 mm, 45 mm... toutes les possibilités à partir de 50 exemplaires!

Lire la suite...
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Mug blanc, noir ou encore magic! Accéder au produit

Partager cet article

X
LES 10 PIRES PHRASES POUR NE PAS PAYER LES MUSICIENS
"Moi de toute façon j'ai pas besoin de gagner ma vie, je l'ai déjà..."