webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Coups de coeur

MAIS QUI ES TU, LE LARSEN ?


Du meilleur au pire, les différents feedbacks du monde musical

Comme vous aurez pu le noter si vous suivez attentivement les trépidantes colonnes de ce blog, nous parlons à vos petites oreilles ces derniers temps. En vous prouvant que l’on peut être sourd et bouger sur un dancefloor grâce aux tourangeaux de Fumuj, ou en vous faisant découvrir le projet de sensibilisation Peace & Lobe. Mais on ne peut aborder le confort d’écoute sans évoquer le monstre sacré des scènes du monde entier, celui que l’on applaudit autant qu’on l’honnit : le LARSEN. Certains pensent que le larsen se divise en deux catégories : ceux qui font se hérisser les poils et ceux qui font saigner les oreilles. Et si Sergio Leone avait été guitar hero, il aurait fait dire à Blondin, sur une scène de saloon : « toi, tu fais saigner les oreilles ». Mais si l’on cherche bien, le larsen se divise en 7 catégories, et on vous les présente ici.

 

 


1- Le Larsen Søren 
Tel un hommage prémonitoire à Nortt, Volbeat et BLOG36 Anubis Gate, c’est à un brave chercheur danois que l’on doit cette dénomination. Comme messieurs Poubelle, Diesel, Jacuzzi  ou Godemichet*, le bien nommé Søren Absalon Larsen a légué son nom à l’une de ses découvertes majeures, plus souvent appelée « feedback » chez les anglo-saxons.

Pour un minimum de théorie, rappelons que cette facétie sonore se caractérise par un sifflement apparaissant lorsqu'un micro capte son propre signal dans un haut-parleur : le signal entrant dans le micro est amplifié et ressort par les enceintes, qui envoient le son dans le micro, ce qui amplifie théoriquement le signal à l'infini (en fait jusqu'à apparition de saturation).

Ce phénomène est particulièrement fréquent dans tout système de sonorisation et produit un sifflement de fréquence quelconque, pas forcément aiguë contrairement à une idée reçue (un larsen basse fréquence existe aussi et peut être très pénible) mais en général très désagréable (signal sinusoïdal à la puissance maximale du système).
Pour ceux que ces questions excitent, on peut également lire les 34 pages de cette brillante étude qui nous explique par A + B et pas mal plus de lettres, comment éradiquer cette vermine (âmes sensibles aux lois de la physique, s’abstenir).

Car bien souvent, le larsen est à nos oreilles ce que les crottes sont à nos nez, des choses sournoises parfaitement indésirables.
 

 

 

2- Le Larsen glauque 
Nous y voilà. Celui-là c’est celui qui fout les boules, qui met mal à l’aise, qui donne envie de fuir en se bouchant les oreilles et en insultant son auteur. Il est immortalisé dans nombre de films ou séries dans la fameuse scène où la personne flippée qui s’approche du micro nerveusement fait face à des centaines d'autres dans un silence de cathédrale, et déclenche sans la moindre autre action que de s'approcher du pupitre un horrible feedback suraiguë aucunement réaliste.
C’est également celui que l’on déclenche, pour le coup de façon tout à fait réelle et absurde, en recouvrant un micro de sa main dès que le moindre petit feedback pointe sur une scène. Qu’on se le dise, si vous faites ça et que votre micro est la source dudit larsen, il y a de grandes chances que vous ne fassiez qu’amplifier la rétroaction acoustique qui se produit lorsque l’émetteur amplifié (exemple : haut-parleur) et le récepteur (exemple : microphone) du système audio sont placés à proximité trop importante l'un de l'autre. Le son émis par l'émetteur sera ainsi capté par le récepteur qui le retransmettra largement amplifié à l'émetteur. Cette boucle produira un signal auto ondulatoire qui augmentera progressivement en intensité jusqu'à atteindre les limites du matériel que vous utilisez, avec le risque de l'endommager ou même de le détruire. Ce qui serait fort dommage, pile le jour où vous inaugurez votre Neumann KK 204 de compète pour pousser la chansonnette.
Cet aspect dérangeant du Larsen fonctionne également lorsque mamie règle mal son appareil auditif et émet alors de petits couinement. Sachez que pour une fois ce n’est pas elle qui geint, c’est juste sa prothèse qui émet de micro feedbacks !  
Enfin, un larsen peut également tourner au glauque quand on maitrise très mal le vrai, le beau, le... larsen qui claque. A regarder à 2'14 pour la masterclass. 

 

 

 

3- Le Larsen classe

Dans les années 1960, les guitaristes rock cherchèrent à exploiter le phénomène sus-décrit (oui, oui), auparavant considéré comme parfaitement nuisible pour le commun des musiciens mortels, afin d’élargir la palette de leurs effets. Ces charlatans de la six cordes rapprochent alors volontairement leur guitare de leur ampli afin de lui arracher de sons stridents qu'ils tentent de moduler. Si on a pu initialement penser à une erreur, devant l’effet provoqué sur les premiers rangs à l’époque, Hendrix, Gary Moore, Santana et consorts se sont vite dit qu’ils tenaient là une nouvelle corde sidérante à leur arc électrique. Cet art nouveau, puisqu’il n’a guère plus de cinquante ans aujourd’hui, a depuis conquis des millions d’adeptes à travers le monde, des musiques extrêmes qui s'en sont emparées à des groupes indés comme Yo La Tengo qui en ont carrément fait une empreinte musicale.

On juge évidemment dans ces cas là, le degré de classe du musicien qui utilise cet effet à des fins d’arrangement musical, à la gestion du feedback que le son engendré suggère. Il ne s’agit pas de s’agiter avec sa gratte devant son enceinte comme un damné pour gagner le respect des foules, un larsen peut se faire beau et mélodieux, ou au contraire violent et tempétueux, tout étant affaire de maîtrise. Et à ce petit jeu, certains vont hyper (trop ?) loin.

 

 

 


4- Le Larsen tunning

Comme toute pratique, le feedback a ses extrémistes, ses ayatollahs, ses bourrins notoires, ses psychopathes de foire. Ainsi, en laissant traîner l’oreille dans certains backstage, locaux ou salons musicaux, on tombe parfois sur des perles de dialogues. Savoir si telle disto « match » mieux avec tel ampli quand on a telle gratte, savoir si on privilégie la compression au sustain, si on titille du vibrato pour déclencher ou pas, bref on frôle souvent l’ésotérisme lorsqu’on appartient à la secte des adeptes du larsen. Et cette famille ne s’intègre qu’après un paquet d’heures de pratique.
Même si on imagine cette caste particulièrement exposée à des sacrifices de tympans et à des acouphènes abrutissants, nul scientifique ne sait pour autant si ces passionnés de la fréquence bouclée ont plus de problèmes d’oreilles que les autres. Or il semblerait qu’à l’avenir, ce ne soit plus vraiment un problème.

 

 

 


5- Le Larsen pas grave

Il y a peu, une équipe de chercheurs a trouvé le moyen de réduire les gênes dues à l'acouphène, qui provoque des nuisances sonores chez ceux qui en sont atteints. L'acouphène est le cauchemar quotidien des millions de personne, et une des pires hantises des musiciens. Ce mal est caractérisé par des nuisances sonores internes à l'organisme comme des bourdonnements ou des sifflements persistants dans l'oreille. Mais une équipe de chercheurs américains a peut-être trouvé la solution pour faire cesser tout cela et enfin permettre à ces personnes de profiter du silence... Le traitement, qui consiste en une stimulation du nerf pneumogastrique, ou nerf vague, associée à une exposition à une gamme de sons de différentes fréquences durant des périodes prolongées, serait d'une redoutable efficacité pour lutter contre ce mal. Les tests qui ont été menés sur des rats auxquels les chercheurs avaient induit des acouphènes se sont en tout cas montrés très concluants...

Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus, c'est maxiscences qui s'y colle.
 

 

 

6- Le Larsen rien à voir
Au delà des acouphènes, le musicien, comme n’importe quel péquin, peut connaître à l’adolescence les affres de la maladie de Sinding-Larsen, également appelée également patellite de croissance. C’est une ostéochondrite (inflammation d’une partie d’un os) qui atteint la rotule pendant l’adolescence. On vous l'avait dit. Rien à voir. 

 

 


7- Le Larsen Sidi 
Sidilarsen est un groupe toulousain fort connu de la scène nu metal, ayant à son actif cinq albums et récemment auteur du plebiscité Chatterbox, qu’ils défendent ces temps-ci quatre coins de l’hexagone.
 

 

*Bon c'est vrai pour tous les autres, mais pas pour Godemichet quand même. Enfin... Quand même. Deux hypothèses sont en présence pour expliquer l'origine du mot dont la première apparition connue sous la forme « godemichou » est relevée en 1611 : 

- Le catalan godomacil (1409) pour « cuir de Gadamès » ;
- Gaude mihi, « réjouis-moi » en latin médiéval.

La forme « gode », par apocope de godemichet, apparaît vers 19301.

Voilà. Vous savez vraiment tout. 

 

Vous êtes un pro du feedback et vous trouvez que ce post est un torchon ? Vous n'avez rien à voir avec tout ça mais on vous a obligé à lire ce post en vous menaçant de mort ? Envoyez vos messages en commentaires de l'article ci-dessous, en nous contactant sur le blog, ou en questionnant directement l'auteur à coucousincool@gmail.com

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.



* champ requis


L’INEXORABLE EXPANSION DU WEB MUSICAL FRANCAIS Interview : Erik Truffaz - Trumpet Master >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : MAIS QUI ES TU, LE LARSEN ?
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/419/mais-qui-es-tu-le-larsen A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/419/mais-qui-es-tu-le-larsen a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

244421 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

89658 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

67963 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

54963 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

47644 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix! Accéder au produit
Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix!

25 mm, 32 mm, 45 mm... toutes les possibilités à partir de 50 exemplaires!

Lire la suite...
Pochette simple, dos carré ou gatefold... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
Pochette simple, dos carré ou gatefold... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Imprime ton t-shirt à l'unité! Accéder au produit

Partager cet article

X
MAIS QUI ES TU, LE LARSEN ?
Du meilleur au pire, les différents feedbacks du monde musical