webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Coups de coeur

Le meilleur du pire des locaux de répétition


Ou dis moi dans quel studio tu répètes et je te dirai comment tu joues.

Le local de répétition incarne la deuxième maison du musicien. Certains adeptes des rythmes stakhanovistes y passent même plusieurs heures par jour dans l'optique de composer et mettre au point des sets parfaitement rodés. Si comme votre camion de tournée, votre local de répèt vous ressemble, voyons ensemble quels studios font quels musiciens.

 

 

 

Au début, il y avait l'envie. 

 

Et puis le groupe s'est monté, et avec lui les répèts se sont enchainées. Dans des lieux divers et variés : 


>> Le local perso, ou le home sweet home
A ne pas confondre avec le home studio, qui consiste à s'équiper plus ou moins professionnellement pour enregistrer ses productions maison, c'est la réponse on ne peut plus logique et facile à une première envie de faire du son entre amis,  le cliché du garage transformé en lieu de répétition à coups de boites d'oeufs et de rideaux par dessus les portes tient plus que jamais le coup.

+++ : c'est gratos – c'est prêt d'un canap, d'une télé, d'une console, pour des pauses encore plus confortables – c'est jouable 24/24 (si toutefois vous vivez assez loin de chez vos voisins)

--- : il vous faudra garer votre bagnole dehors – les instrument et le matos peuvent subir l'humidité et les différence de température suivant les saisons, jamais très bon - il faut avoir soit des parents cools, soit l'envie d'habiter dans un coin un minimum isolé, soit assez d'argent pour faire sérieusement insonoriser cette pièce.

 

 


>> Le local collectif, ou le studio coco
Version communautaire de la première option, le local collectif nait en général de la volonté commune de plusieurs groupes de mutualiser les besoins et les frais pour répéter le plus confortablement et souvent possible. Il peut s'agir d'une grande pièce dans un milieu urbain ou d'une grange à la campagne, les frais de location et d'insonorisation étant assez élevés, trois ou quatre groupes qui mettent les mains aux poches valent toujours mieux qu'un.

+++ : on bénéficie de longues heures de jeu – on peut le squatter jusqu'à pas d'heure – on économise sur tout

--- : on doit s'entendre avec d'autres groupes – on doit s'entendre avec d'autres groupes – on doit s'entendre avec d'autres groupes

 

 

 

>> Les usines à locaux, ou la répèt à la chaîne 
Les usines à groupes poussent en général dans des milieux urbains particulièrement denses, et donc par définition peu propices aux solutions décrites ci-dessous. Elles se logent dans des friches industrielles réhabilitées ou dans des sous-sol d'immeubles, et permettent aux citadins qui comptent les mètres carrés de s'adonner à leur passion sans avoir à parcourir des kilomètres pour répéter.

+++ : matos neuf et entretenu (dans certains en tout cas) - créneaux libres et adaptables - rencontre d'autres groupes - possibilité d'enregistrer dans certains - véritable insonorisation

--- : matos moisi et jamais renouvelé (dans certains en tout cas) - peut coûter un bras pour les groupes qui répètent assidument - or les groupes qui répètent assidument ont absolument besoin de leurs bras.

 

 


>> La salle municipale, ou la musique champêtre
Antithèse de la précédente option et opportunité rêvée pour de nombreux musiciens vivant dans de petites communes, voire villages, il y a souvent parmi ceux-ci des salles que la municipalité alloue généreusement aux quelques groupes du coin qui souhaitent s'y retrouver. 

+++ : très abordable – en général proche d'un panneau de basket et de la buvette du stade, pour les pauses plus ou moins sportives -

--- : insonorisation discutable - il faut parfois ramener tout son matos, usant pour les batteurs et les amateurs de gros amplis – il faut accepter de se faire parfois déloger par le club de bridge ou la tombola de l'école.

 

"Hey les gars, vous croyez qu'un jour y aura marqué dans notre bio qu'on a démarré dans la salle Georges Brassens à Glandage ??

 


>> Les centre de ressources, ou l'espace public sans public
Dans la plupart des salles de musiques actuelles (SMAC) de l'hexagone, on trouve un centre de ressources qui inclut généralement des locaux de répétition. En effet, dans la mission de service public que doit remplir   l'association qui gère une telle salle, il est souvent demandé de soutenir la scène locale, notamment en mettant à sa disposition des locaux de répétition.

+++ : coût abordable - rencontre d'autres groupes - « proximité » avec la salle et ceux qui y travaillent, pouvant favoriser les premières parties, résidences et accompagnements

--- : ces locaux sont parfois victimes de leur succès et les créneaux intéressants sont très disputés -

 

 


>> Ta chambre, ou le local 2.0
Ben oui ! Enfin !!! Pourquoi répéter dans un local, alors qu’avec le web on peut rester chez soi peinard ? Si on ne peut pas véritablement parler de répétition, de nombreux groupes qui subissent, tel un couple, une relation à distance, temporaire ou non, construisent leurs compos à coups d'échanges de parties, de propositions d'arrangements, envoyées conjointement sur la toile. 

+++ : coût inclus dans l'abonnement internet, pas d'odeur indésirables, d'horaires encadrés, ni de café hors de prix – renforce l'amitié entre les peuples, un groupe pouvant être constitué de plusieurs nationalités et fonctionner à distance en se retrouvant ponctuellement pour tournées et enregistrements - permet de ne plus sortir de chez soi que lorsqu'on n'a vraiment plus de clopes ni de bières.

--- : cruel manque de sueur, de décibels et de regards complices – la solitude quoi, qui peut tourner à l'isolement, voire au lancement d'un projet solo et à la fin du groupe. Moche.

 

 

>> BONUS SANTE MAGAZINE : La chambre d'hosto

J'ai bien connu un groupe qui suite à la jambe pétée du chanteur dans un contexte que la décence m'interdit de narrer ici, a improvisé plusieurs répèts dans sa chambre d'hôpital, pour cause de tournée imminente. De grands moments d'humanité, entre voisins de chambre convertis en fans et personnel d'hôsto mi-groupie, mi-hypersaoulé. 

 

+++ : coût à 100% remboursé par la sécu sur présentation de la carte Vitale à l'entrée, élargissement de la fanbase, prise en charge instantanée en cas de tendinite ou de cassage d'ongle. 

 

--- : créneaux uniquement dispos en journée, acoustique discutable, interdiction (théorique) de fumer et de boire, matos et sono non inclus. 

 

 

Vous connaissez encore d'autre types de locaux de répèts que ceux décrits ici ? Vous êtes contre l'injustice dans le monde et souhaitez nous en faire part ? Envoyez vos messages en commentaires de l'article ci-dessous, en nous contactant sur le blog, ou en questionnant directement l'auteur à coucousincool@gmail.com

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.



* champ requis


Interview > Albin - Quick-Studio Interview > Maxime - Underdog Records >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Le meilleur du pire des locaux de répétition
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/421/le-meilleur-du-pire-des-locaux-de-repetition A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/421/le-meilleur-du-pire-des-locaux-de-repetition a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

244344 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

89656 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

67963 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

54961 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

47644 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix! Accéder au produit
Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix!

25 mm, 32 mm, 45 mm... toutes les possibilités à partir de 50 exemplaires!

Lire la suite...
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Imprime ton t-shirt à l'unité! Accéder au produit

Partager cet article

X
Le meilleur du pire des locaux de répétition
Ou dis moi dans quel studio tu répètes et je te dirai comment tu joues.