webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Nos conseils

10 (autres) phrases à ne plus dire sur scène


Ou "Est ce que vous êtes touuuuuuujouuuuuuuuuuuurs chaaaaaaaaaaaaaaaauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuds ???"

Etre sur scène, c’est un peu comme être au lit ou dans le bureau d’un recruteur finalement. Il y a des phrases à ne tout simplement pas dire si on ne veut pas refroidir les ardeurs de ceux qui nous font face... Il  y a un an on vous évoquait certaines de ces phrases dans un post devenu un petit best seller du web musical. Aujourd’hui on vous en partage d’autres, que vous aurez forcément déjà entendues si vous trainez dans les salles obscures. Que vous aurez peut être hurlées dans un micro en étant sur scène. Et sûrement à regret.

 


« J'crois qu’on a un problème technique »
Alors de deux choses l’une. Soit les plombs ont sauté, votre batteur a fait une (mauvaise) syncope, vous avez pété six cordes en même temps ou perdu instanténament votre voix, auquel cas a priori c’est assez voyant pour que tout le monde ait capté qu'il y a un vrai souci sans que vous n’ayez à le faire remarquer. SOIT, c’est plus discret. Et si c'est le cas, débrouillez-vous pour que personne ne s'en rende compte. C'est à ça qu'on voit les bons, quand ils sortent de scène et qu'ils peuvent dire des trucs du genre "incroyable, 2h30 de show et pourtant dès le premier morceau j'ai eu une crise d'apendicite !".
 

 

 


« Pardon, je suis désolé, je voulais pas.. enfin j'aurais pas du.. »
A moins d’avoir slamé le genou en avant sur la tronche du programmateur, ne JAMAIS s’excuser sur scène. S’excuser sur scène, c’est comme mettre un glaçon dans son whisky, faire de la boxe avec des gants ou dormir pendant une tournée, c’est pour les faibles. S’excuser sur scène de votre misérable prestation, ça fout les boules à tout le monde, ça donne aux gens l’envie de s’apitoyer sur votre sort et c’est sûrement la pire des raisons pour laquelle quelqu’un achètera votre album à la fin du show.
 

Ou alors là ouais. Là peut-être vous pouvez vous excuser.Enfin c'est sûr quoi je veux dire, excusez-vous. Sur le champ.

 

 


« Merde, j’ai zappé le texte »
Non mais vous croyez à l’école des fans ou quoi ? On s’en fout que vous ayez oublié vos paroles, ou plutôt on s’en fout du moment que vous ne le faites pas remarquer. Si par hasard il y en a qui les connaissent tâchez de vous les faire souffler grâce à un habile stratagème emprunté à Jean-Michel Avous, sinon improvisez sur du yahourt ou mettez fin à vos souffrance grâce à un petit chorus de gratte ou à un break de fin un brin anticipé.
 

 

 


« Je voudrais dédicacer ce morceau à ma copine »
Alors là non, non et non !! Laissez donc votre brave dulcinée en dehors de ça, elle n'a rien demandé après tout. Et votre public n’a rien fait non plus pour être témoin de ce genre de déclarations niaseuses et parfaitement immatures, pour ça il y a les loges / le téléphone / votre lit. Si votre moitié a assuré à fond vis à vis du groupe ok, ça vaut peut-être un « on remercie Gwendoline de nous avoir permis de dégoter cette date à la fête de la courge de Saint-Léger du Bourg-Denis, t'assures grave Gwendo ! ». Mais si c’est l’anniversaire de votre premier baiser que vous souhaitez honorer de la sorte, de grâce faites ça hors micro ou écrivez lui carrément un morceau.
 

 

 


« Vous savez ce qui pue plus que votre ville ? Et ben rien… »
On peut se marrer dans le camion sur la réputation d’une ville, d’un département, d’un accent ou d’un coutume locale, mais pas sur scène. Et même si vous jouez en Moselle, dans le Pas de Calais ou pire en Vendée (oh ça va, on peut rigoler), ne trashez pas votre public, c’est le meilleur moyen de vous prendre une bière en pleine gueule. Et en plus si la vanne n’est pas drôle, cette dernière sera amplement méritée. Attention, on ne dit pas que les clichés sur pas mal de coins de France ne sont pas justifiés, on dit juste qu’il faut vous les garder. Et si vous êtes d’humeur clownesque, soyez malin, trashez la ville d’à côté. Au moins vous ferez marrer les gens et vous le mettrez dans la popoche, hein Saint-Etienne ?

 

 

 

 

« Je vous demande donc un peu de recueillement car j’ai écrit ce morceau en l’honneur de mon petit frère qui est orphelin et a du vivre dans la rue pour survivre aux loups mangeurs d’hommes... Tiens bon Kevin ! »
De grâce évitez-nous le larmoiement exagéré de ces introductions de morceaux qui donnent envie de se pendre avant même d’avoir entendu une note, si ce n’est pas de se barrer tellement vous collez la glauque à toute la salle. Et puis on a le droit de faire de la musique mélancolique, mais sans doute que si vous estimez que ce genre d’introduction est nécessaire pour mettre votre public dans le bain glacé de la dépression, et bien c’est que votre morceau n’est peut-être pas si bon.
 

 

 

 

 


« C’est décidé, on vient de vous élire public le plus pourrave de cette tournée »
Autant on a déjà vu dans l’acte 1 qu’il était interdit de dire que vous aviez en face de vous le meilleur public de votre tournée, autant l’inverse est tout aussi valable. On le sait, c’est difficile de jouer dans un bar vide, dans un bar bondé en ayant l’impression d’être un vulgaire RTL2 en fond sonore, ou encore de jouer en première-première-première partie d’un groupe à 14h30, mais ça n’est pas une raison pour vous en prendre au public, si ingrat soit-il. Et dites vous bien une chose, c’est que si de vrais mecs qui assurent à fond étaient à votre place à ce moment là, et ben ils se mettraient ce public le plus naze de votre tournée bien au chaud dans leur popoche.
Vidéo worst audience ou chercher un truc dans le genre ?

 

 


« Filez nous un ptit coup de main, on n’a pas un rond »
Il y a vraiment d’autres moyens pour essayer de vendre du merch. Comme par exemple « hey, n’oubliez pas qu’on a du pur merch à vendre » !? En tout cas encore une fois, ne contraignez pas votre audience du soir à l’apitoiement. D’une car la plupart des gens savent déjà qu’un musicien a de grandes chances d’être fauché, de deux car beaucoup de personnes rejettent frontalement ceux qui se plaignent de leurs sorts. Et frontalement ça veut dire que dans le pire des cas ça peut aussi faire mal.

 

 

 


« Qu’est ce que vous voulez qu’on vous joue ? »
Alors à moins d’être assez connu et d’avoir une carrière assez riche pour assumer ce genre de demandes, et dans ce cas connaître parfaitement tous vos morceaux, oubliez ce genre de poncif musical. Ca se la raconte pour pas un rond, ce sera jamais le bon morceau qui vous sera demandé, et cerise sur le cageot, il y aura toujours ce même relou bourré qui se réveillera des entrailles de sa biture et gueulera « Hotel Californiaaaaaa !!! ». Et là débrouillez-vous.
 

 

 

 


« Le son est ok pour vous ? »
Alors là vous êtes juste en train d’adresser un bras d’honneur avec classe à l’ingé son qui se démène derrière la console. Donc à moins que ce soit le mec avec qui votre ex vous a trompé pendant plusieurs années, abstenez-vous. Imaginez trente secondes que quelqu’un vous réponde un truc du genre « le son est merdique, je pense que les subs ont cramé du coup on a que des aigüs, toi t’es beaucoup trop en avant et on a l’impression que le clavier joue dans le vent tellement on l’entend pas. Ca te va comme analyse ? » Hein ? vous faites quoi là ??
Si vous avez un mauvais son c’est soit de votre faute soit de celle de l’ingé, donc débrouillez-vos pour ne pas avoir à douter de ce genre de choses et travaillez votre son de scène et vos balances

 

 

Et vous alors, vous est-il déjà BLOG32 arrivé de lancer des phrases au micro et de les regretter au point de courir vous cacher dans les loges et de n'en ressortir qu'une semaine après ? Vous êtes contre l'injustice dans le monde ? N'hésitez pas à envoyer vos messages en commentaires de l'article ci-dessous, en nous contactant sur le blog, ou en questionnant directement l'auteur à coucousincool@gmail.com

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.



* champ requis


DANY - CHANTEUR DE RUE PROFESSIONNEL Interview > Robert - Photographe de concerts >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : 10 (autres) phrases à ne plus dire sur scène
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/436/10-autres-phrases-a-ne-plus-dire-sur-scene A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/436/10-autres-phrases-a-ne-plus-dire-sur-scene a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

204390 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

87403 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66795 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53763 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46719 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Imprime ton t-shirt à l'unité! Accéder au produit
Pochette simple, dos carré ou gatefold... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
Pochette simple, dos carré ou gatefold... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Flyers disponible du A8 au A4 Accéder au produit
Flyers disponible du A8 au A4

Découvrez un large choix de formats, types de papiers et finitions pour tes flyers.

Lire la suite...

Partager cet article

X
10 (autres) phrases à ne plus dire sur scène
Ou "Est ce que vous êtes touuuuuuujouuuuuuuuuuuurs chaaaaaaaaaaaaaaaauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuds ???"