webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Nos conseils

11 trucs utiles à savoir sur les ingénieurs du son histoire de faire un bon concert


« Et là tu m’entends ? Nan ? Quoi ? Ta gueule ? Ah bon »

Qu’on se le dise, vous aurez beau passer vos nuits et vos jours dans votre local à répéter comme des chiens pour trouver le son parfait et être capables de faire d’un bar-tabac un zenith en mode quadriphonique, vous aurez beau claquer votre SMIC dans des micros, amplis et pédales beaucoup plus bonnes que la plus bonne de celle de vos potes, ça ne vaudra pas grand chose si vos efforts sont gâchés par un ingé son peu regardant. Un ingé son, en admettant qu’il y en ait un dans le coin quand vous vous produisez, a le fabuleux pouvoir de foutre en l’air tout votre concert s’il le souhaite. Donc que vous le connaissiez et qu’il fasse partie de l’équipe comme un vulgaire backliner ou même tromboniste, ou qu’il vous soit commis d’office par une salle,  vous avez intérêt à sérieusement le respecter. Sinon vous pourriez saigner des tympans et votre public avec.

 

 

Commandez le livre BEST OF du BLOG "Guide de Survie Du Groupe Indépendant !":

1- Commencez par maitriser vos instrus

Vous ne répétez pas seulement pour savoir si vous commencez le pont après la quatrième mesure du couplet ou juste après le deuxième refrain, vous répétez également pour affiner votre propre mix et maitriser au mieux votre matos. Ca n’est pas le tout de débarquer avec le triple corps que le Père Noel vous a légué en s’endettant sur cinq ans, encore faut-il savoir comment le faire sonner et ce quels que soient les lieux dans lesquels vous vous produisez. Si vous avez un son de scène correct et que vous percevez tout ce qui est amplifié de façon raisonnablement puissante sans que ni les retours ni la façade ne soient ouverts, vous avez déjà rendu un fier service à votre ingé son. 

 

 

2- C’est LUI qui dit quand tu joues

En balances, installez votre matos, vérifiez que vous êtes bien branchés. Et attendez le top départ. Il m’est arrivé de faire les balances d’un groupe que je ne connaissais pas et que j’espère ne jamais plus connaître. Les mecs ont commencé à faire un truc entre une répèt, une jam et une vomissure sonore d’un style vraiment mal digéré de la veille. Je leur ai demandé de se détendre jusqu’à ce que je sois prêt. Dans la foulée je plaçais les micros de batterie et l’abruti à baguettes à commencé à se prendre pour Portnoy à 20cm de mes oreilles. Quand j’ai demandé à avoir des voix et que les mecs ont entamé un morceau je me suis cassé. Je ne saurai jamais si ce concert a eu lieu ou pas.

 

3- Préparez vos listes

Comme pour ne pas perdre de temps dans les rayons de chez Leclerc, suggérez au maître du son votre propre patch, ou liste d’entrées, telles que vous avez pris l’habitude de les ordonner, afin qu’il puisse préparer sa console. Si vous n’avez aucune habitude en la matière laissez tomber, ou alors demandez à un ingé que vous connaissez de vous en pondre une, ça gagnera toujours du temps et donnera à votre interlocuteur l’image d’un groupe pro et préparé.

 

Exemple de patch d’un duo basse-batterie :

VOIE

INSRUMENT

MICRO / D.I. / XLR

INSER

1

Grosse caisse

Beta 52

Comp + Gate

2

Charlet

535

 

3

Caisse claire 1 up

SM 57

Gate

4

Caisse claire 1 down

SM 57

Gate

5

Caisse claire 2 up

SM 57

Gate

6

Tome aigu

e-604

Gate

7

Tome médium

e-604

Gate

8

Tome basse

e-604

Gate

9

Overhead 1

SM 81

 

10

Overhead 2

SM 81

 

11

Basse D.I.

D.I. active

Comp

 

 

4- Tout le monde veut cartonner son concert

Si vous tenez absolument à en mettre plein la gueule à tous les gens qui se trouvent dans la salle et qu’on dise de vous que vous êtes la "sensation du moment", il y a fort à parier que de son côté, l’ingé son ait une grande envie que tout le monde trouve le son impeccable et se dise que ça doit être un gros balèze qui pilote la console. Partez de ce principe là et gardez le en tête, ça pourra vous aider au cas ou vous commenceriez à avoir des doutes sur sa compétence.
 

 

 

5- Imprimez son nom

Qu’il soit avec vous pour 30 dates ou pour une seule, commencez par vous tatouer son nom sur l’avant bras. Ca pourrait vous servir quand pendant les balances vous enverrez dès la première note une remarque du genre « Euuuh y aurait moyen d’avoir moins de tambourin dans le retour ? » et que vous vous mangerez un larsen de niveau stratosphérique en pleine gueule. Ce n’est pas que la personne derrière la console est incompétente. C’est juste qu’elle ne s’appelle pas « Euuuh ». Attention, si vous continuez à l’appeler par des onomatopées après trois dates consécutives ensemble, vous pourriez aussi perdre la vue et d’autres sens très utiles en plus de l’ouïe.

 

 

Ingés son ET lumière..

 


6- Respectez ses tympans, il respectera les vôtres

N’importe quel ingé sur cette planète sera toujours hyper fier de son mix, quoiqu’il écoute dans sa bagnole et quel quoi soit le genre de son que vous fassiez. Il pense toujours pouvoir mixer un bon philarmonique à la cool, alors qu’il est plutôt habitué des blasts dans des caves voutées qui sentent fort la sueur et l’alcool en putréfaction. Cela n’empêche pas de leur adresser, que ce soit via votre rider ou encore plus dès votre première rencontre, un message sur l’ambiance que vous souhaitez donner à votre façade. « On est vraiment fans de Mylène Farmer et on adore quand il y a énormément de reverb », lui donnera déjà une belle indication sur vos goûts étranges et fort discutables. Il y a des grandes chances que la personne qui vous fait face soit musicien autant que vous, donc il appréciera que vous lui donniez quelques lignes directrices, sans douter de sa culture musicale et de sa capacité à appliquer les consignes.

 

 

7- Ne le prenez pas non plus pour votre serviteur sonore, ou pire pour un abruti

Attention la remarque qui précède ne vaut que dans une certaine mesure. Car si vous commencez à lui prendre le chou avec des indications du genre « en fait on aimerait que notre son soit à l’image d’une caresse subtile un soir de première fois », ou lui demandez le son de Rammstein alors que vous vous trouvez sur la scène extérieure à la 23ème Fête de la Moule de Conchie-sur-Loire, il y a moyen que ça lui picote le potard assez vite et que vous vous retrouviez avec le son de Véronique et Davina.

 

 

 

8- L’ingé connaît aussi du monde. Que vous ne connaissez pas.

Particulièrement si vous débarquez dans une salle ou un café concert et que c’est le maitre des lieux qui s ‘installe derrière la console, vous allez vite voir s’il vous considère comme un groupe respectable ou pas. Car il est fort possible que si vous vous êtes foutus de la gueule du barman ou si vous avez mal parlé au programmateur, il en ait ouï quelque chose et qu’il se venge sur votre mix.

 

 

Ah il voulait plus d'aigus, et ben il a eu plus d'aigus...

 

 

9- Envoyez un éclaireur

Plutôt que de vous en référer à la bouillie que vous entendez de la façade depuis la scène, demandez à un pote dont l’oreille vous inspire confiance de se placer idéalement dans la salle pendant que le mix prend forme, afin de suggérer (avec révérence et diplomatie) des petits ajustements en temps réels si nécessaires. Ce sera toujours plus sérieux et recevable que si c’est le batteur qui demande depuis le fond de scène à enlever un peu d’aigus dans les voix en façade.

 

 

Give peanuts, get monkeys...

 

 

10- Apprenez la langue des signes

 En concert, vous aurez la bonne idée de ne pas beugler un truc du genre « Hey Steven tu peux m’envoyer plus de kick dans l’wedge please j’entends rien à ce que joue Bryan ! ». D’une parce que vous vous exprimez n’importe comment en vous la pétant pour pas un rond avec des mots en anglais parfaitement inutiles. Et de deux parce que pour éviter à votre public ce genre de manifestation anti-professionnelle dont il n’a rien a faire, il existe quelques gestes simples, qui peuvent sauver des vies. Ou en tout cas votre concert. Donc faites vous repérer par le sondier, pointez du doigt l’objet du litige, pointez ensuite du même doigt, ou même d’un autre, le sol ou le plafond suivant vos désirs d’augmentation ou de diminution sonore, et le tour est joué. Bravo !

 

Plus de grosse caisse dans le retour ? Nan nan, juste deux kros et un coca stp!

 

 

11- L’ingé son est un humain, après tout

Malgré le malaise qu’on puisse ressentir à l’idée que quelqu’un trouve la passion d’une vie dans le fait de pousser des petits boutons afin de faire d’une source sonore souvent exécrable, majoritairement envoyée par des groupes qui jouent de la musique pourrave et ne maitrisent pas leur propre son, un canal sonore audible pour les gens qui vont l’entendre, mettez-vous en tête qu’un ingé son est une personne comme une autre. Il en est de très discrets, qui vont peu parler mais beaucoup agir, de grandes gueules qui essaieront de faire le show autant que vous pour prouver qu’ils existent, des casses couilles intersideraux qui pensent avoir tout vu et vous parlent comme de vulgaire débutants alors que vous en êtes à votre 300ème date… Peu importe leur personnalité, faites preuve d’un minimum de psychologie et adaptez-vous à lui plutôt que d’attendre le contraire. Vous avez généralement un concert à assurer dans un très court instant et vous n’aurez pas le temps ni de faire ami-ami, ni de faire son éducation, donc jouez la carte de l’empathie, au besoin écrasez-vous et votre son en ressortira grandi.

Vous ne savez pas ce qu'est l'empathie ? Heureusement, Pascal est là pour vous...

 

 

Vous avez mis au point un robot capable de remplacer les ingés son ? Vous connaissez une treizième "clé du mental" et souhaitez en faire part à Pascal ? Faites le nous savoir en commentaires de l'article ci-dessous, en nous contactant sur le blog, ou en questionnant directement l'auteur par ICI

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.



* champ requis


Interview > José Tavares - La JIMI / Festi'Val de Marne Interview > Matthieu - MOWNO >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : 11 trucs utiles à savoir sur les ingénieurs du son histoire de faire un bon concert
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/454/11-trucs-utiles-a-savoir-sur-les-ingenieurs-du-son-histoire-de-faire-un-bon-concert A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/454/11-trucs-utiles-a-savoir-sur-les-ingenieurs-du-son-histoire-de-faire-un-bon-concert a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

176434 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86508 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66282 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53197 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46287 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Mug blanc, noir ou encore magic! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
11 trucs utiles à savoir sur les ingénieurs du son histoire de faire un bon concert
« Et là tu m’entends ? Nan ? Quoi ? Ta gueule ? Ah bon »