webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Nos conseils

Six règles pour bien partager son local de répétition entre groupes


"Et tes vannes lourdes on doit les partager aussi ??"

Le coût de la vie s’envole, le pouvoir d’achat s’étiole, les cachets se raréfient et Zaz est produite par Quincy Jones, il y a vraiment des fois où la vie c’est de la merde et où on l’échangerait bien contre celle du roi du Maroc. Mais heureusement (!!!) les gens s’entraident, prêtent, partagent. Et les groupes malins font de même avec leur local, histoire de mutualiser les frais et de mettre en commun ce qui peut l’être. Intéressant. Seulement pour que ce genre d’initiative marche, il y a quelques règles essentielles à respecter. Sous peine que le local ne se change en lieu de prises de têtes, ou en ring…

 

 

1- Un interlocuteur par groupe
Imaginez que vous partagez le local avec cinq groupes, et que ces groupes comptent en moyenne 5 personnes, ça fait...25 (bravo y en a qui suivent) personnes qui défilent toutes les semaines dans cette même pièce, donc histoire d’éviter les désagréments du genre :
- ben qu’est ce que vous foutez là ?
- ben on répète, c’est notre créneau..
- mais Bryan m’a dit que vous aviez annulé…
- n’importe quoi, Bryan il a quitté le groupe et on n'a jamais annulé, on l’a dit à Steve…
- mais c’est quoi tous ces noms américains chelous, ça n’a pas de sens ?
- Ouais, je sais, j'y suis pour rien Kimberley…


Donc pour fluidifier la communication entre ces différentes entités généralement reconnues pour leur non-organisation, élisez / nommez / punissez un contact unique pour chaque groupe. Quand  un groupe a un truc a régler avec un autre, ces deux personnes parleront au nom des leurs et les amplis seront bien gardés.

 

 

 

2- Vidage de poubelles obligatoires après chaque passage
La dernière fois que vous avez sorti les poubelles, vous avez du vous laver les mains, vous désinfecter le nez et laver vos sapes, et vous vous demandez encore si cette petite toxoplasmose n’était pas due à ça.
Entre les bières, les papiers usagés et éventuellement les cadavres de bouffe, vous n’avez aucune envie de laisser trainer ça pendant les prochaines 48h qui séparent cette fin de repet de la venue du prochain groupe. C’est bien connu, videz votre sac et ça ira mieux après.

 

 

3- Gaffe au feu
Certains adeptes de l’Australie, où il n’est guère plus autorisé de fumer que chez soi et les portes bien fermées, interdiront toute fumée dans le local pour d’obscures raisons de santé publique et d’odeurs nauséabondes. Pourquoi pas, en tout cas si ça fume dedans, ayez un cendrier dédié pour lequel la règle ci-dessus s’applique. Ca n’est pas tant pour l’hygiène que pour l’idée d’éviter tout risque de clope qui se consume secrètement sur la tête de l’ampli pendant qu’on est hyper concentrés sur le morceau, tandis que le pauvre mégot délaissé se laisse choir sur la moquette maculée de pizza hut et autres cadavres de baguettes. Les petites flammes dansent déjà quand vous ouvrez les yeux en fin de morceau en vous disant que « franchement c’était cool y avait une bonne intention mais sinon vous trouvez pas que ça sent le cramé ? »
Ca fait un peu clip de la sécurité routière, nan ? En tout cas sérieusement, vous ne voulez pas faire flamber votre matos, ni pendant, ni après la répèt, donc cendar. Et poubelle.

 

 

Comment ca poubelle ?

 

 

3- Accordez-vous sur les paiements
Qu’est ce qu’il se passe si certains répètent 4h par semaine alors que d’autres occupent l’espace pendant dix heures ? Quid quand on tourne et qu’on ne passe pas au local pendant un mois ? Et si pendant une semaine l’électricité est en rade et qu’on ne peut pas répéter ? Qui d’ailleurs devra payer les travaux ? Qu’arrive-t-il si Jean-Diego est malade et qu’on annule deux répèts d’affilée à cause de lui et de son prénom ridicule ?
Vous feriez bien de penser à tous ces cas de figure si vous ne voulez pas passer toutes vos fins de mois à vous battre pour récupérer la somme convenue quand vous aviez lancé lors de la première (et unique réunion jusqu’alors) un truc du genre : « bon ben on a qu’à dire que c’est 100 euros par groupe par mois comme ça c’est plus simple ? »

 

 


4- Les portes ont une fonction
Si vous avez passé des jours à récupérer des tonnes de boites d’œufs à tavers la ville et que vous vous êtes pétés le dos à les clouer aux murs de la pièce, comment se fait-il que vous n’ayez pas la présence d’esprit de fermer cette p.. de porte ?!
Tout ça parce qu’on est au -2 ? Fermez-là. Ca améliorera l’écoute et ça évitera le voisin du -1 qui squatte un garage parce qu’il n’a pas de quoi se payer un studio/kitchenette de s’en prendre plein la tronche.

 

 

 

5- Un local n’est pas un plan drague
C’est très tentant d’inviter ses potes, sa famille et ses futures conquêtes au local pour que tout ce petit monde puisse écouter une fois de temps en temps ce que vous produisez comme son extraordinaire.
Oui mais non. Le local c’est pour les groupes et rien que pour les groupes. Car en l’espace d’un mois on a déjà « perdu » trois jacks, des écouteurs, et VOTRE mixette (!!!), alors si vous ne voulez pas commencer à vous accuser entre vous, laissez donc la porte close à tout intrus aux groupes. 

 

 

Ca te dit un petit chorus de harpe unplugged a la cool pendant que ton daron est parti ?

 

 

6- Ni une guesthouse
Dans la continuité, en admettant que Glandys soit déjà venue vous écouter plusieurs fois parce qu’elle est « vraiment trop fan de vous hanhan » et que malgré ce blaze digne de Sauvés par le Gong vous l’avez invité à prolonger la soirée parce qu’après tout il y a un canap, de quoi écouter du son et se laver les mains, et ben niet.
Si vous habitez à l’autre bout de la ville et que vous avez besoin d’un toit je veux pas le savoir, vous allez dormir chez Kevin, qui après tout vous doit bien ça puisqu’en fait c’est lui qui a piqué votre mixette mais il n’ose pas vous le dire.

 

 

 

7- Le matos commun est... commun
Il n’est donc pas question d’embarquer l’ampli basse pour un gig de dernière minute si vous n’avez pas eu l’aval de tous les groupes. Parce qu’évidemment c’est exactement ce jour là qu’un autre groupe avait décidé de venir enregistrer quelques pré-prods…

 

 

 

8- Utilisez un post-it géant
Avec un peu de chance, vos répèts sont pleines d’idées. Prenez donc appui sur un grand tableau blanc pour les récapituler et brainstomer en groupe sur de nouveaux plans. Divisez ce même tableau en deux pour en réserver une partie aux communications entre les différents groupes, depuis le « yapudpq!!! » au « liquidation chez Serge Musique, à bon entendeur… ».

 

 

Ferait un bon titre d'album tiens...

 

 

9- Le contrat de confiance
Récapitulez les points suivants dans un document que vous imprimerez et que vous ferez signer par tous les membres de chaque groupe et que vous laisserez au local. Relou ? Simple possibilité de rappel en cas de besoin pressant...

 

 

Vous n’aimez pas le partage ? Vous n’avez de toute facon confiance en personne sur cette planète ? Confiez-vous en commentaires de l'article ci-dessous, en nous contactant sur le blog, ou en questionnant directement l'auteur par ICI

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.



* champ requis


Interview > Mathieu Dassieu - Danakil / Baco Records Interview > Alexandre Grondeau- Reggae.fr >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Six règles pour bien partager son local de répétition entre groupes
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/473/six-regles-pour-bien-partager-son-local-de-repetition-entre-groupes A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/473/six-regles-pour-bien-partager-son-local-de-repetition-entre-groupes a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

185766 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86808 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66439 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53352 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46447 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Imprime ton t-shirt à l'unité! Accéder au produit

Partager cet article

X
Six règles pour bien partager son local de répétition entre groupes
"Et tes vannes lourdes on doit les partager aussi ??"