webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview > Thibaut - NØ FØRMAT / PRØSPECT !‏


"L’idée est de fournir au projet les meilleures conditions de réalisation afin de fixer une musique intemporelle"

No Format produit des disques comme on crée de la haute couture, des bijoux précieux, a grand renfort de réflexion, de minutie et de temps. Si la catégorie phonographique des meilleurs ouvriers de France existait, ils arboreraient depuis longtemps une collerette tricolore, tant ils prouvent de sortie en sortie que l'on peut faire de la qualité en dépit, comme son nom l'indique, d'un quelconque format. Comme Thibaut et Laurent, les deux joailliers sonores aux manettes du label fêtaient les dix bougies de la structure cette semaine, on a interrogé le premier.

 


Salut Thibaut, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?
Je co-manage No Format avec son fondateur Laurent Bizot. On vient de s’associer sur un nouveau label qui s’appelle Prospect.

 

 

Peux-tu nous décrire précisément ton rôle chez No Format ?
Nous sommes deux chez No Format, les tâches incombant à chacun de nous sont pour le moins variées et ne sont pas toujours distribuées de façon très claire ou logique. J’aurais donc beaucoup de mal à fournir un descriptif précis de mon poste. On va dire que c’est un mélange de label management, d’A&R, de gestion de projet, de secrétariat, de service de livraison à domicile, de community management, de manutention, de tour operator...

 

 
 
Thibaut & Laurent.

 

 

Parvenez-vous a vivre des activités du label ?
Il y a 4-5 ans on devait encore compléter les revenus du label en fournissant des prestation de service comme de la négociation de contrat, de la clearance de droits… On s’est rendus compte qu’on ne pouvait plus se permettre de dégager de temps pour cela. Ce qui est bon signe.

 

On vous sait aborder votre travail avec exigence, en étant capable de passer de longs mois sur la production d'un album. Quel est le secret pour s'offrir un tel luxe et s'affranchir des contraintes financières ?
On préfère investir en temps qu’en argent même si les 2 sont souvent liés c’est vrai. L’idée est de fournir au projet les meilleures conditions de réalisation afin de fixer une musique intemporelle. Choisir d’enregistrer dans un pays plutôt qu’un autre peut être paramètre déterminent par exemple. Ça peut-être une contrainte financière mais si elle est incontournable notre travail est de trouver une solution.

 

 

Nicolas Repac + Misja Fitzgerald Michel + Melissa Laveaux

 

 

Vous produisez une demie-douzaine d'albums par an, qui récoltent régulièrement les lauriers de la critique et du public, comment vous organisez-vous concrètement pour faire tout cela a deux ?
On se répartie les tâches pour ce qui est de l’artistique, le juridique, le publishing, la prod, France vs export, physique vs digital… En France on a une équipe marketing également qui s’occupe du label chez Sony/A+LSO, et on embauche un ou une attachée de presse freelance sur chaque projet.

 


Comme son nom l'indique, le label parvient a révéler au grand jour des projets inclassables, quelle est la règle (s'il y en a une) pour s'engager a travailler avec un nouveau projet musical ?
On fait attention à quelques paramètres avant de se lancer en effet. Le seule règle immuable est le coup de coeur. On ne peut pas travailler des mois voir des années sur le développement d’un projet sans en être nous même les premiers fans. Le profil de l’artiste et son de son entourage est important aussi, il faut qu’on sache qu’on peut travailler ensemble efficacement.

 

 
 

Vous avez lancé il y a déjà quelques années le Pass No Format, peux-tu expliquer cette idée a ceux qui ne la connaissent pas
Il s’agit d’un système d’abonnement annuel au label. En payant 50€ par an, l’abonné reçoit toutes nos productions de l’année dans sa boite aux lettres en CD digipack (60€ par an pour du vinyle), ainsi que des goodies (carnets de dessins, songbooks, sérigraphies…). Il se voit également convié à des concerts privés qu’on organise à chaque sortie d’album.

 

 

Les groupes attendent souvent beaucoup des labels qui les signent. En réaction, peux-tu nous dire ce qu'un label attend d'un groupe pour pouvoir bien travailler ?
On attend d’un artiste ou d’un groupe qu’il ait du talent et de l’inspiration, et qu’ils sache les cultiver. Certains artistes ont en plus des qualités d’entrepreneur sur lesquels on est ravis de s’appuyer. D’autres non, et il faut alors s’adapter, miser d’avantage sur nous-même ou leur entourage. Mais le plus important c’est que l’artiste sache rêver, et nous fasse rêver.

 

 

Non rassasiés alors que vous avez tout juste fêté vos dix ans au Café de la Danse ces jours-ci, vous lancez PROSPECT. Peux-tu nous en dire plus?
Prospect est un projet que l’on réfléchit depuis quelques temps déjà, et qui arrivait à maturation au moment ou l’on s’apprêtait à célébrer les 10 ans de No Format. Il était tentant de clore cette décennie en annonçant la naissance d’une nouvelle entité. On peut parler d’imprint, de sous-division, de nouveau label...

 


PROSPECT sera-t-il en quelque sorte l'antichambre de No Format, de facon a etudier dans quelle mesure des projets auront le potentiel pour être travaillés a plus grande échelle sur le label?
C’est en effet une des raisons d’être de Prospect. No Format se concentre aujourd’hui essentiellement sur des artistes  matures et propose des oeuvres qui se veulent intemporelles. Le processus des sorties est à chaque fois long, coûteux, avec des objectifs de vente non négligeables. Avec Prospect on souhaite développer un catalogue d’artistes émergents, plus axé sur la découverte de jeunes talents d’horizons variés et qui s’adresse à la « génération internet ». On proposera principalement des sorties en digital, des formats plus courts, dans une couleur plus urbaine et contemporaine. Et afin combiner une bonne compréhension des nouveaux usages de consommation de la musique et fédérer une communauté engagée, Prospect est également un blog de curation musicale fondée sur une veille selective et nourrie de voyages à la rencontre des cultures urbaines du globe.

 

 

Si tu pouvais signer sur NOF n'importe quel groupe ou musicien, vivant ou mort, lequel ce serait ?
Alors là… Je sèche. Trop de possibilités… Mais ça donne envie de signer des fantômes cette question.

 

 

Seances de travail...

 

 

Si tu devais t'exiler sur une planète qui n'a jamais entendu de son avec un seul album, ce serait lequel?
Un album qui m’accompagne depuis toujours : Bitter de Meshell Ndegeocello

 

 

Et on finit comme d'hab en te demandant tes derniers coups de cœur musicaux, album et live ?
En album je ne me suis toujours pas remis de DEAD de Young Fathers. Je ne sais pas pourquoi mais cette confluence de genres me parle. En live je ne reviens toujours pas du niveau notre petit poulain chez Prospect : Gabriel Garzón-Montano.

 

 

 

LA SUITE SUR LE WEB :

noformat.net

Facebook NOF

Prospect

Facebook Prospect

Wikipedia

Libe

Le Monde



* champ requis


Les points communs entre un musicien et un acteur porno Les 15 meilleures blagues sur les bassistes >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview > Thibaut - NØ FØRMAT / PRØSPECT !‏
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/486/interview-thibaut-no-format-prospect A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/486/interview-thibaut-no-format-prospect a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

175748 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86478 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66254 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53162 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46241 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix! Accéder au produit
Badge rond, magnet ou miroir... des goodies à petit prix!

25 mm, 32 mm, 45 mm... toutes les possibilités à partir de 50 exemplaires!

Lire la suite...
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview > Thibaut - NØ FØRMAT / PRØSPECT !‏
"L’idée est de fournir au projet les meilleures conditions de réalisation afin de fixer une musique intemporelle"