webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview > Jean-Jacques Milteau - Musicien et Président de l’ADAMI - Prix Deezer-Adami


"Le fondement du prix est d’aider de jeunes artistes des musiques actuelles à émerger auprès du grand public et des médias"

Si certains songent à la retraite à la soixantaine, Jean-Jacques Milteau est un homme plus qu'occupé. Harmoniciste de jazz reconnu par toute la planète swing, il a accompagné les plus grands, mais il est aussi engagé dans des associations comme « SPARADRAP » et Musique et Santé, et préside également l'ADAMI. C'est cette dernière fonction à laquelle nous nous intéressons aujourd'hui, et plus particuièrement au prix proposé aux groupes en développement, conjointement avec Deezer.

 

 

Bonjour Jean-Jacques, pourriez-vous vous présenter brièvement à nos lecteurs pour les incultes qui ne vous connaitraient pas ?
Artiste musicien depuis le début des années 70, j’ai joué dans plus de soixante pays, publié une quinzaine d’albums sous mon nom et participé à plusieurs centaines d’enregistrements. Mes rencontres vont de Gil Scott Heron à Eddy Mitchell en passant par Little Milton, Terry Callier, Michelle Shocked, Barbara, Keren Ann, Yves Montand, Mo Rodgers, Eric Bibb...


Tout d'abord, peut-on profiter de cette interview pour définir en une phrase ce qu'est l'Adami, si elle s'adresse à tous les musiciens sans exception, et les avantages qu'ils ont à y être inscrits ?
Créée en 1955 par et pour les artistes, l’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes principaux : comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens solistes, chefs d’orchestre pour l’exploitation de leur travail enregistré. Elle favorise l’emploi artistique au moyen de ses aides à la création, à la diffusion du spectacle vivant et à la formation professionnelle des artistes-interprètes.
L’Adami a une obligation de répartir et distribuer les droits collectés en France aux artistes interprètes. Être associé à l’Adami permet de prendre part à la vie de la société (membre du Conseil administratif de l’Adami, de commission artistique…), de bénéficier d’une assistance juridique et surtout de recevoir ses droits en provenance de l’étranger (plus d’informations ICI).
 



Depuis 2010, l'Adami propose aux groupes à travers le Prix Deezer-Adami un "tremplin pour lancer leur carrière", pourriez-vous présenter celui-ci pour ceux qui le découvrent?
Le Prix Deezer Adami révèle au grand public les artistes de la nouvelle scène française, tous styles confondus. Le fondement du prix est d’aider de jeunes artistes des musiques actuelles à émerger auprès du grand public et des médias.


Comment ça marche ?
Tout commence par un appel à candidatures ouvert pour laisser sa chance à tous : artistes solo ou groupes, signés ou pas, de tous styles de musique (ouverture des candidatures début janvier).
Dix artistes sont ensuite présélectionnés par l’Adami et Deezer. Ces dix finalistes sont soumis aux votes des trois jurys : Public, Pro et BLOG04 VIP.

 



Parlons un peu pratique, quelles sont les conditions pour s'inscrire et comment fait-on pour participer ?
Il faut être résident français, être un artiste solo ou un groupe en développement mais ne jamais avoir bénéficié d’une exposition médiatique/commerciale d'envergure nationale et/ou internationale trop importante. L’une des récompenses étant un concert au Casino de Paris, il faut s’être déjà produit sur scène les deux dernières années.

 
Il y a donc trois prix plutôt qu'un, comment sont-ils attribués, et comment sont constitués les jurys dits "VIP" et "pro" ?
Le prix du public est attribué par les internautes, qui ont un mois pour voter pour leur groupe favori. Le prix des pros et celui des VIP sont attribués après de longues heures de débats chez Deezer.
Le jury pro est constitué de professionnels de la musique comme son nom l’indique, on y retrouvait par exemple en 2015 entre autre JD Beauvallet des Inrocks, François Missonnier directeur de Rock en Seine, Marc Maret directeur de la discothèque de Radio France. L’idée c’est d’avoir un regard purement professionnel sur la sélection au contraire du jury VIP, qui lui est constitué de personnalités passionnées de musique mais qui n’en ont pas fait leur métier. Le croisement des deux est intéressant car donne des résultats qui s’opposent ce qui est toujours assez amusant à confronter. On retrouvait entre autre dans les VIP de 2015, Tony Gatlif, Agnès B, Pierre Hermé, Thomas Thouroude.
 


Que gagnent les artistes qui sont finalement élus ?
3 lauréats qui remportent chacun 10 000 € d’aide Adami, un concert au Casino de Paris devant 1500 personnes et une Deezer session pour se promouvoir.
 
10 000 euros peuvent être considérés comme une sacrée somme pour pas mal de groupes, y a-t-il un encadrement de votre part quant aux dépenses effectuées par les groupes ?
Il n’y a pas d’encadrement, la seule contrainte c’est que l’argent aille dans la poche de l’artiste / du groupe et non au label ou autre entourage du groupe. Comme ça on est sûrs que l’artiste en fait vraiment ce qu’il veut. Qu’il le dépense ensuite dans du matériel, un disque, une tournée, cela ne nous concerne plus mais d’après les retours qu’on a des artistes à ce sujet, ils savent le dépenser à bon escient.


 
Il y a quelques mois, ce sont Jeanne Added, Georgio et La Fine Équipe qui ont raflé la mise, dans quelle mesure suivez-vous les anciens gagnants dans les mois et années qui suivent leurs victoires ?
On reste en contact, nous nous tenons au fait de leur actualité et sommes là pour eux si besoin, dans la mesure de ce que l’on peut leur offrir. Cette année par exemple, Deezer leur a proposé de se produire lors de sa fête de la musique à République.  La Fine Equipe a également mixé sur le char Deezer lors de la techno parade.

Que conseilleriez-vous de particulier à un groupe qui souhaite mettre toutes les chances de son côté afin d'être l'heureux élu du prix à venir ?
Une identité, de l’originalité, un entourage professionnel. Le Prix Deezer Adami n’est pas un tremplin mais plutôt une récompense à des artistes émergents.

 



Le prix a pour ambition de "récompenser et accompagne les artistes les plus prometteurs de la scène française". Pour ne considérer que les gagnants de cette année, ne considérez-vous pas que des groupes moins encadrés professionnellement et exposés médiatiquement auraient plus intérêt à gagner de tels prix ?
Nous cherchons à ce que le Prix Deezer Adami arrive au meilleur moment pour booster un artiste émergent et l’accompagner dans un début de carrière constructif. Tout choix se discute et la formule ne manquera pas de s’affiner au fil des années.


Question plus personnelle avant de conclure, comment fait-on pour être président du CA de l'Adami et gérer comme vous une riche carrière studio et live ?
Je dois dire que ça n’a rien d’évident, mais il me semble que c’est plutôt un avantage. J’ai la chance de travailler à la fois dans la musique et le théâtre ce qui me permet de mieux comprendre les problématiques des différentes disciplines. Par ailleurs, les administrateurs et les équipes de l’Adami font un travail remarquable qui m’autorise à être un musicien président plutôt qu’un président musicien :)

 

 


Si vous pouviez collaborer sur album avec n'importe quel groupe vivant ou mort, lequel ce serait ?
J’hésite entre l’orchestre de Muddy Waters dans les années 50 et le Paul Butterfield Blues Band au début des années 70. Le propre des époques charnières est que ceux qui les vivent ne s’en aperçoivent qu’après !

Qu'en serait-il si vous deviez vous exiler sur une planète qui ne connait pas la musique avec un seul disque ?
Vous voulez dire qu’il existe des planètes sans streaming ? Peut-être les Suites pour Violoncelle de Bach par Lynn Harrell ...
 

Enfin, quels sont vos derniers coups de cœur musicaux, tant sur album qu'en concert ?
J’aime bien la mouvance Feu Chatterton et cette nouvelle approche du français dans le rock. Un jeune groupe comme Palatine, par exemple, pourrait enrichir le style. Plus blues, un garçon comme le nîmois Mathis Haug a beaucoup de choses à dire. En jazz, je suis fan du son de Celine Bonacina. Il y a tellement d’artistes de qualité … C’est une des missions de l’Adami de les aider à trouver le plus large public qu’ils méritent.

 

 

 

LA SUITE SUR LE WEB :

 

JJ MILTEAU : Site / Facebook

 

PRIX ADAMI DEEZER : Site / Facebook



 



* champ requis


15 conseils de production d'albums, par les plus grands producteurs de l’histoire Huit trucs pour vendre du merchandising de votre groupe à Noël >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview > Jean-Jacques Milteau - Musicien et Président de l’ADAMI - Prix Deezer-Adami
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/566/interview-jean-jacques-milteau-musicien-et-president-de-l-adami-prix-deezer-adami A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/566/interview-jean-jacques-milteau-musicien-et-president-de-l-adami-prix-deezer-adami a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

175802 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86485 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66257 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53162 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46241 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Imprime ton visuel sur 1 sweat capuche! Accéder au produit
Pochette simple, dos carré ou gatefold... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
Pochette simple, dos carré ou gatefold... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview > Jean-Jacques Milteau - Musicien et Président de l’ADAMI - Prix Deezer-Adami
"Le fondement du prix est d’aider de jeunes artistes des musiques actuelles à émerger auprès du grand public et des médias"