webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Nos conseils

10 conseils pour réussir ses parties de chant en studio


"Ok elle était bien, mais on va ptêt essayer de la refaire sans toi ok ?"

Si l’expérience du studio peut déjà être assez stressante pour le non-initié, les parties de chants solos représentent en général le paroxysme de l’appréhension. Car tous les regards et oreilles sont braqués sur vous, car cela demande énormément de concentration et d’énergie, et car on aime toujours aussi peu s’entendre sans les artifices d’une belle reverb ou d’un horrible vocodeur. Pour que cette étape devienne un plaisir lors de votre prochaine session, on vous prodigue ici quelques conseils maison.

 

 

>> Se préparer les cordes

Quelques jours avant le début de la session, veillez à respecter votre gorge en la choyant particulièrement. Donc on oublie les soirées à descendre un paquet de clopes, les balades à vélo sans écharpe par -12 degrés, les matchs où on gueule comme des putois devant la télé, etc. Evitez les boissons gazeuses et les produits laitiers, peu propices au chant, et privilégiez de bonnes nuits de sommeil, ou en tout cas de vraies plages d’inactivité de vos cordes vocales dans les jours précédant la session. On est pas obligés de trop en faire non plus, mais on pourra prévoir l’achat de quelques thés / tisanes pour le studio, avec des cuillères de miel, histoire de câliner vos petites cordes vocales comme il se doit.

 

>> Redécouvrez chaque morceau

Avant d’aborder chaque nouveau texte, relisez-le calmement, dans votre coin, comme si c’était une histoire que vous découvriez pour la première fois. Demandez-vous à qui vous souhaiteriez la raconter, ce que vous vous voudriez vraiment transmettre de ce texte, et avec quel ton. Le reste se fera inconsciemment.

 

>> Faites place nette dehors

A l’approche des prises voix, demandez à tout ceux qui vous gênent de dégager. A moins de trouver dans la présence de l’une ou l’autre une aide précieuse dans cet exercice, il n’y a aucune légitimité à ce que d’autres personnes que vous et le technicien son / producteur soient là. Les autres, circulez y a rien à voir, allez hop !

 

 

 

>> Faites le vide dedans

La plupart des personnes confrontées à un stress intense ont le même réflexe, user de longues et intenses respirations. Et ce n’est pas pour rien. Si vous sentez que votre pouls s’excite un peu, collez-vous deux doigts sous la gorge de façon à pouvoir le ressentir un peu, fermez les yeux et respirez profondément pendant quelques secondes. Vous allez logiquement sentir que votre palpitant se calme, comme s’il vous faisait réaliser qu’il n’y a vraiment aucune raison de s’emballer comme ça. En même temps, projetez-vous quelques images mentales agréables, votre chambre d’enfant, le feu de cheminée chez votre grand-mère, le QG du Front National un soir de rouste électorale, bref… autant de projections qui, liées à cette respiration lente et apaisée, vous réconforteront durablement avant de pousser la chansonnette.

 

>> Chauffez

Etant aussi bon coach vocal que pêcheur de loutre à la mouche, je me garderais bien de vous aiguillez là dessus, mais le web regorge d’exemples d’échauffements simples. Que vous chantiez de la salsa, du reggae ou du hardcore, accordez-y quelques minutes. Les cordes vocales sont des muscles, ce serait dommage de se les péter bêtement alors qu’elles étaient un peu froides et que pendant ce temps là on paye le studio un fric monstre.

 

 

>> Respirez pendant

Avant la prise, reprenez votre texte et annotez précisément les moments où vous allez respirer. Même si vous avez déjà ces moments là en tête, cela vous servira de les voir notifiés clairement sur papier, d’autant que vous vous rendrez compte grâce à votre producteur ou technicien son qu’à une syllabe près, il vaut mieux anticiper ou retarder un peu la respiration histoire que la phrase claque beaucoup plus. De plus, ça vous permettra de pouvoir vous écarter du micro même de quelques centimètres lors des respirations, histoire de ne pas polluer les prises avec votre râle de bison.

 

>> Accordez-vous des faiblesses

On peut essayer d’éviter le râle de bison, cependant les imperfections font partie de vous, donc de l’enregistrement. Un couinement du piano, une chorde qui frise, un raclement de gorge, les enregistrements les plus mythiques sont truffés de sons « parasites » qui ont fait leur légendes plus ou moins connues. Ne passez pas à côté d’une prise pleine d’énergie sous prétexte que vous avez roté entre deux couplets. Gardez le cap, un son parasite peut aussi bien s’incruster dans la bande pour le plus grand plaisir des geeks de l’écoute approfondie, soit s’effacer dans un deuxième temps.

 

 

"Avec la voix que tu te payes on aura au moins besoin de tout ça..."

 

 

>> N’insistez jamais

Pour autant, ce serait dommage qu’on entende des pleurs d’énervements ou de découragement. Si un morceau ne passe pas après trois prises, faites un petit break, passez à un autre et revenez sur celui-ci plus tard. L’acharnement n’a jamais mené à rien à part peut-être à quelques belles bastons entre membres du groupe.

 

 

>> Déléguez vos oreilles

Il y a quelqu’un derrière cette console, en qui vous avez un minimum confiance pour vous dire si ce que vous venez de pondre est excellent, satisfaisant ou atroce. Alors mettez toute votre concentration dans les prises, et non dans leur éventuelle écoute après. Rappelez-vous que vous êtes responsable de ce qui sort de votre bouche, pas de ce que le technicien décidera de retenir ou non de cette session. Faites lui donc confiance, et à vous-même avec.

 

>> Réécoutez objectivement

Le moment de l’écoute a cela de délicat qu’il demande à sortir du jugement irrationnel qui fait qu’on aime ou qu’on aime pas telle ou telle version. Essayez de rester pragmatique en vous posant des questions simples, comme « est-ce que cette version a l’air vraiment sincère », « est-ce que tous les passages du morceaux sont égaux en qualité ou y en aurait-il à reprendre ? », « peut-on percevoir toutes les paroles de manière distincte ? », etc. A ce stade, à moins que vous ne soyez un méchant dictateur, votre avis compte autant que celui du technicien son et des autres membres du groupe.

 

 

 

Vous pensez à d’autres conseils de trucs à faire avec sa bouche mais êtes vraiment trop timide ? Vous faites de la musique instrumentale et ne savez toujours pas pourquoi vous lisez ces lignes ? Osez donc en nous contactant sur le blog par ici, ou en questionnant directement l'auteur par là.  

 

 

L'auteur : Cousin Cool se situerait dans la carrière musicale entre Père Castor, Cousin Machin et Daddy Cool. 30 ans qu’il traîne sa carcasse barbue dans les salles et les studios en tant que bassiste, ingénieur du son et régisseur. Du nord au sud de l’Europe, de l’est à l’ouest de l’Amérique, Cousin Cool a bossé avec les plus grandes divas comme avec les pires crasseux. Dans la famille Cool, il n’a jamais été père ou a refusé de le(s) reconnaître. Mais chez les Cool, on est dans le son de la tête au pied, de père en fils depuis une génération, et peu importe si celui de Cousin l’a abandonné à la naissance. De cela comme de tout sauf du son, Cousin se fout complètement et on le lui rend bien.

 



* champ requis


Interview > Marc Maret - Directeur de la discothèque de Radio France Interview > Antoine Le Tacon - Eleven Drums >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : 10 conseils pour réussir ses parties de chant en studio
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/593/10-conseils-pour-reussir-ses-parties-de-chant-en-studio A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/593/10-conseils-pour-reussir-ses-parties-de-chant-en-studio a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

194438 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

87103 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66617 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53525 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46589 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Flyers disponible du A8 au A4 Accéder au produit
Flyers disponible du A8 au A4

Découvrez un large choix de formats, types de papiers et finitions pour tes flyers.

Lire la suite...
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
T-shirt, sweat capuches, sac coton... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit

Partager cet article

X
10 conseils pour réussir ses parties de chant en studio
"Ok elle était bien, mais on va ptêt essayer de la refaire sans toi ok ?"