webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Coups de coeur

Interview > Sébastien Chevrier - Direction & Direction artistique / Le Temps Machine


"Nous portons intrinsèquement des responsabilités artistiques, culturelles, professionnelles mais également citoyennes et territorialles"

De la Vendée à la Tourraine il n'y a pratiquement qu'un pas, soit autant que de passer de la programmation d'un théâtre à celle d'un festival, puis d'une SMAC. Sébastien joue avec les lieux et les projets, mais pas avec les ambitions de faire de ceux-ci des outils efficaces au service de la création musicale et des rencontres avec les publics. A la barre d'un des fleurons culturels tourangeaux, il prend le temps de nous évoquer ce quotidien foisonnant. 

 

 

Salut Sébastien, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis originaire d’une petite ville du sud de la Vendée. Fontenay-le-Comte, berceau du rock pendant de nombreuses années et terre d’accueil du Festival Rock. Mon parcours débute là précisément pour ensuite se construire au contact des professionnels rencontrés. Etudiant, je cumule les expériences en tant que militant associatif et stagiaire. D’abord en charge de la programmation et de la communication d’un théâtre (2003-2005), je rejoins ensuite Niort et l’agence d’ingénierie culturelle Le Loup Blanc. L’on me confie notamment la gestion et la direction artistique d’une salle de concert atypique et unique en France car directement rattachée à un espace culturel Leclerc. En 2010, après quelques balbutiements, l’envie d’un festival devient forte. L’association Nouvelle(s) Scène(s) se créée et débute l’événement que l’on connaît. Celui-ci est très vite plébiscité par la profession et les publics. Il est favorisé par les forces politiques en présence. En 2014, la mairie bascule, les relations changent, se complexifient et l’aventure stagne. Trop ! Je décide non sans un grand pincement au cœur de rejoindre Tours à la découverte d’un nouveau territoire au sein d’un lieu et d’une équipe.

Voilà environ un an que tu as pris les rênes du Temps Machine, quel est ton ressenti sur ces premiers mois ?

Le Temps Machine fait partie de la quatrième génération de lieux pleinement dédiés aux musiques actuelles. C’est un très bel outil, pensé sur mesure pour la pratique et la diffusion de ces musiques. L’agglomération de Tours nous en a confié la gestion pour une durée de 5 années sur les bases d’un projet artistique et culturel. Nous sommes donc potentiellement de passage et nous en sommes conscients. Tours est une ville bien vivante à taille humaine. Les acteurs sont nombreux et la vie culturelle y est dense. Il y a eu pas mal de renouvellement au sein des équipes ces derniers temps. Les disciplines cohabitent et se croisent aujourd’hui. Les publics également donc. Le Temps Machine a toute sa place. La scène musicale est plutôt de nature indépendante et qualitative. La scène jazz est fortement représentée également. La position est idéale et Paris n’est qu’à une heure.
 
Tu es passé par des salles, privées ou publiques, mais aussi des festivals, qu'est-ce qui fait donc la singularité du Temps Machine ?

Son nom ! Qui fait écho au discours historique prononcé par Malraux en 66 pour l’inauguration de la maison de la culture d’Amiens ! Non plus sérieusement. Chaque lieu est unique et forcément complexe à appréhender. Sa physionomie, son territoire d’expression, les individus qui l’incarnent, les artistes qui y passent, les populations qui le fréquentent, son histoire. Le Temps Machine est notamment reconnu pour l’exigence de ses programmations et la défense de la création. Je me retrouve dans ces deux points. Nous essayons avec humilité de les rendre lisible et accessible au plus grand nombre.
 
Penses-tu qu'il y ait une forme d'engagement social, voire politique, à faire vivre un lieu pareil dans une commune comme celle-là ?

Oui certainement. Nous portons intrinsèquement des responsabilités artistiques, culturelles, professionnelles mais également citoyennes, et territoriales. Il participe au mieux vivre ensemble. Ces salles sont avant tout des lieux de vie, ouverts. Nous défendons la diversité des propositions, l’égalité d’accès de tous les publics. Ces lieux cultivent la curiosité et agitent le sens critique. Ils sont au service des artistes et des publics.
 
Tu mets volontiers en avant le côté "populaire" des musiques que vous souhaitez mettre en avant, qu'entends-tu par cela ?

Avant d’être désignées comme Actuelles, ces musiques sont avant tout Populaires. Populaires car elles nous accompagnent au quotidien. Populaires car elles sont les bandes-son du quotidien. Populaires car le spectacle sans public n’a plus rien de vivant. Soyons clairs, être populaire ne revient pas à écarter tout projet à la lisière, à la marge. Cela oblige simplement à l’accompagnement des projets les plus novateurs, cela induit une réflexion globale sur le fond et dans la forme. Je n’aime pas l’entre soi, l’approche exclusive des choses. Je suis de nature curieuse, j’apprécie la pluralité et la diversité des expressions tout en restant attentif à la qualité. Un lieu bien tenu, un accueil appliqué, une ligne éditoriale affirmée participe à une saine émulation et à l’adhésion du plus grand nombre.


Tu dirigeais donc jusqu'à il y a peu le festival Nouvelles Scènes à Niort, qui comme son nom l'indique met en avant des groupes émergents. Comment procèdes-tu pour repérer le maximum de projets pendant l'année, quelle part de ton temps est consacrée à cela ?

C’est une veille constante. Beaucoup d’écoutes, pas mal de déplacements et de nombreux échanges avec les amis programmateurs et complices. Evidemment, à cela s’ajoute les nombreuses sollicitations auxquelles je tente de répondre. L’exercice est passionnant. Des choix s’imposent et les fenêtres se réduisent. Il faut beaucoup d’humilité et de modestie à mon sens pour garder lucidité et justesse. Être immensément curieux, tendre l’oreille, les deux même et se laisser tenter. J’essaye de garder cette liberté d’expérimenter.

Justement, dans quelle mesure communiques-tu avec d'autres SMAC de France et/ou d'autres lieux culturels du coin pour ta programmation ?

En permanence. Nous restons connectés et attentifs. Nous partageons beaucoup pour éviter les œillères et l’aventure solitaire.

Combien d'albums / maquettes / liens web arrivent sur ton bureau par semaine, et qu'en fais-tu ?

Beaucoup et tant mieux… Signe que la créativité bat son plein. Les sorties en digital se multiplient donc de nombreuses écoutes se font via le web.

Quels sont donc les bons conseils à donner aux groupes pour être le plus efficace possible dans leur démarchage de programmateurs comme toi ?

Faire preuve de patience, d’intégrité, de persévérance. C’est aussi une question de temps et d’instant. Etre singulier et innovant est un plus.


On évoquait il y a quelques temps les pires phrases qu'un programmateur puisse balancer, est-ce que tu jures que tu n'en as jamais prononcé aucune approchant ?

Je ne jure pas ... Je fais gaffe à être disponible. Je tente de répondre sans éviter la question, de la manière la plus honnête. L’exercice n’est pas simple et suis bien conscient de l’importance des choix. Désolé donc si cela parfois ne se fait pas ou avec un léger décalage.

Si tu pouvais accueillir n'importe quel groupe vivant ou mort au Temps Machine, lequel ce serait ?

Parmi d’autres. Courtney Barnett, féminine et bien vivante. The Kills, masculin et féminin...


Même question si tu devais t'exiler sur une planète qui ne connaît pas la musique avec un unique album ?

Impossible pour moi de partir avec un seul et unique album.
 

 

 

LA SUITE SUR : Site web - Facebook - Twitter

 



* champ requis


Les 5 types de musiciens que tu ne veux pas avoir dans ton groupe. JAMAAAAAAIS !!! Six bons moyens de continuer à attirer des gens à vos concerts >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview > Sébastien Chevrier - Direction & Direction artistique / Le Temps Machine
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/605/interview-sebastien-chevrier-direction-direction-artistique-le-temps-machine A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/605/interview-sebastien-chevrier-direction-direction-artistique-le-temps-machine a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

241978 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

89545 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

67894 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

54878 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

47579 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

T-shirt, sweat capuches, sac coton... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Imprime ton visuel sur 1 sweat capuche! Accéder au produit

Partager cet article

X
Interview > Sébastien Chevrier - Direction & Direction artistique / Le Temps Machine
"Nous portons intrinsèquement des responsabilités artistiques, culturelles, professionnelles mais également citoyennes et territorialles"