webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview > Yves - Motocultor Festival


"Un des groupes nous a demandé des Kinder Surprise"

En France, dans les festivals metal il y a un peu le Hellfest et les autres. Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser ce ne parait pas si difficile que ça de grandir, même à côté d'un voisin aussi imposant, la preuve avec Yves du Motocultor, qui est passé de bénévole au long cours à moitié organisatrice du fest. Et à voir comment ce dernier évolue, on espère que ça durera longtemps encore.

 


Salut Yves, peux-tu te présenter en quelques mots s'il te plait ?
J'ai 23 ans et je travaille pour le Motocultor Festival depuis février 2014 soit un peu plus de deux ans maintenant. J'ai été bénévole pendant plusieurs années pour le festival puis ensuite j'ai été embauché par celui-ci aprés une mission de 6 mois en service civique.

Pour les incultes, qu'est-ce donc que le Motocultor, et comment l'équipe est-elle organisée ?
Le Motocultor Festival existe depuis 2007, le festival dans sa version en plein air date de 2010. En 2015 il est passé de deux à trois scénes et de 45 à 66 groupes. C'est un festival avec une programmation majoritairement metal mais pas que, on peut aussi y trouver des choses plus punk, rock voir electro.
L'équipe est assez simple, nous sommes deux permanents, moi-même et le directeur du festival Yann Le Baraillec, ainsi que le conseil d'administration de l'Association à l'origine du projet. Nous pouvons aussi compter sur les 650 bénévoles et les intermittents pendant le festival.

Peux-tu nous décrire précisément tes responsabilités au sein du projet ?
L'association Motocultor Fest Prod étant une assez petite structure, je fais beaucoup de choses différentes. Par exemple, je peux passer une matinée entière sur de la comptabilité et l'aprés midi à répondre à des mails qui concernent l'administration, la communication et la production.

Le festival est passé d'un fréquentation assez confidentielle à ses débuts en 2007, à quelques milliers de spectateurs en 2010, pour atteindre aujourd'hui plus de 20 000 personnes, et le budget global a été multiplié par cinq en cinq ans. Comment expliquez-vous un tel développement, et est-ce un objectif de continuer à grossir ainsi ?
C'est aux festivaliers qui'il faudrait poser la question ! Plus sérieusement, je pense qu'une des explications est la qualité de la programmation, plus nous avons augmenté le budget de celle-ci et travaillé sur sa qualité et plus les festivaliers ont été nombreux. Cette année par exemple Neurosis vient pour une date unique en France en 2016. Nous souhaitons stabiliser le modéle économique de 2016 pour les années à venir. L'objectif est de conserver l'autre point fort du festival, c'est à dire son ambiance et sa convivialité.

Comment se finance principalement le festival, alors que les soutiens publics ont tendance à se réduire de plus en plus ?
Le festival est actuellement autofinancé à 90% se répartissant entre les recettes billetterie, bar, restauration, merchandising & partenariat privés.

 



On sait la plupart des festivals français assez fragiles, est-ce que le futur du Motocultor est assuré ou y a-t-il des zones d'ombre sur les prochaines éditions ?
Actuellement nous sommes à 2% de subvention et pour que le festival puisse se péréniser et continuer au-delà de l'édition 2016 il faudrait atteindre 10%. En France en moyenne les festivals sont aidés à hauteur de 22% d'aides publiques d'aprés plusieurs études.

On ne va pas trop s'appesantir sur l'éternel cousinage avec le Hellfest, mais en gros quel est le meilleur moyen selon vous de vous développer au mieux avec un voisin aussi imposant à tous niveaux ?
De ne pas faire la même programmation que le Hellfest, de renouveller l'affiche d'une année sur l'autre et de garder la convivialité qui est propre au Motocultor Festival.

 

Si je ne m'abuse vous fêterez vos dix ans l'année prochaine, alors à quoi faut-il s'attendre pour cette date si particulière ?
Bonne question, pour le moment nous sommes en cours de discussion avec les collectivités concernant l'avenir du festival. Actuellement il est encore trop tôt pour savoir s'il y aura une dixiéme édition.

Au-delà de la qualité de la programmation, qu'est-ce qui fait du Motocultor un bon festival selon toi ?
Sa taille qui reste agréable, son cadre (la mer est à 15 minutes en voiture), et ses festivaliers sympathiques qui reviennent pour beaucoup chaque année.

Vous basez une partie de votre communication sur de vraies web-émissions qui ont leur petit succès, d'où vous est venue cette idée et quels sont seront les épisodes à venir ?
L'idée vient de Yann, le directeur du festival. Une autre caractéristique du Motocultor festival est son esprit un peu décalé : Motocultor RPG, le nom des scénes, la programmation de certains groupes "ovni", le nom du festival en lui-même. Dans l'entourage de Yann il y a Ted Rol qui posséde un humour particulier et Yann l'imaginait présenter une émission parlant du festival et lui a donc donné carte blanche. Une prochaine émission est en préparation elle concernera l'édition 2016 et l'avenir du festival.

Aurais-tu une anecdote particulière liée au festival à nous faire partager ?
J'en ai beaucoup mais peu qui sont racontables... Une mignonne, un des groupes de 2015 qui était déjà présent en 2013 nous a (à nouveau) demandé des kinders surprises.

N'est-il pas difficile d'organiser un tel évènement, alors qu'on imagine que tu ne vois pas le dixième des concerts chaque année ?
Je vais voir des concerts toute l'année et quelques festivals avant et aprés le Motocultor donc non ça n'est pas trop frustrant, j'arrive parfois même à me libérer 15 minutes pour voir des bouts de concerts pendant le festival comme pour Orange Goblin cette année mais le plus souvent je passe devant rapidement.

 



Si tu pouvais accueillir n'importe quel groupe vivant ou mort au prochain Motocultor, lequel ce serait ?
Je vais dire un groupe vivant : Gorilla Biscuits. Je pourrais t'en citer des dizaines d'autres par contre en fonction de ce que j'écoute au moment où je réponds à ton interview.

Si tu devais t'exiler sur une planète qui ne connait pas la musique avec un seul album, ce serait lequel?
Dur de répondre à celle-là ! Je dirais une compilation avec pleins de choses différentes, mais pour te donner une réponse strictement en rapport avec ta question : Everything Sucks des Descendents.

Et en conclusion, quelles sont tes deux dernières tartes musicales, tant sur album qu'en live ?
En live Career Suicide et Gasmask Terror Sur disque il y a le dernier album de Verbal Razors qui vient de sortir qui est excellent.

 

 

 

LA SUITE SUR LEUR : SiteFacebook - Instagram - Twitter


 



* champ requis


Six bons moyens de continuer à attirer des gens à vos concerts Huit options pour votre tenue de scène, ou l’art de savoir habiller son groupe de musique avec style, du costume au plus simple appareil. >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview > Yves - Motocultor Festival
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/606/interview-yves-motocultor-festival A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/606/interview-yves-motocultor-festival a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

175602 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86454 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66249 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53157 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46233 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Imprime ton t-shirt à l'unité! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI! Accéder au produit
7'', 10'' ou 12''... retrouvez toutes les possibiltités ICI!

Vinyle 33/45t (7"/10"/12"), pochette simple, Gatefold ou même combo CD+Vinyle...

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview > Yves - Motocultor Festival
"Un des groupes nous a demandé des Kinder Surprise"