webleads-tracker

Newsletter

* champ requis

Interviews

Interview > Anouchka Roggeman – SCPP


"Nous gérons les droits de près de 2340 producteurs, soit la majorité des indépendants"

Combien de ceux qui lisent ces lignes savent ce que signifie la SCPP ? Et combien parmi ceux là, connaissent ses missions, et ce qu'elle peut apporter aux producteurs de musique ? Comme il ne serait pas surprenant que vous soyez peux nombreux à répondre positivement à ces deux questions, Anouchka Roggeman, la madame communication de la Société civile des producteurs phonographiques, nous en dit plus sur cette société civile.

 

 

Bonjour Anouchka, peux-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?
Je suis responsable de la communication de la SCPP. J’ai pour mission de mettre en œuvre les actions de communication proposées par le Directeur général gérant de la SCPP (Marc Guez) et par notre Conseil d’administration. Je communique auprès de nos 2 300 membres producteurs de phonogrammes et de vidéomusiques, mais aussi auprès de la presse, de nos différents partenaires de l’industrie du disque, des institutionnels.

 

Les musiciens ont rarement une image très claire des sociétés civiles, pourrais-tu nous décrire précisément quel est le rôle de la SCPP?

La SCPP est une société de perception et de répartition des rémunérations perçues pour le compte de ses membres auprès des utilisateurs de phonogrammes et de vidéomusiques. Plus de 2 340 producteurs sont actuellement membres de la SCPP, qui réunit la majorité des producteurs indépendants français ainsi que les sociétés internationales comme Sony Music France, Universal et Warner. La SCPP administre un répertoire de 6 011 326 titres enregistrés et de 55 771 vidéomusiques et représente plus de 80% des droits des producteurs français, soit l’essentiel du répertoire phonographique.

Ses principales missions sont :

- Autoriser les utilisateurs, grâce à des contrats généraux d'intérêt commun, à effectuer certaines exploitations de phonogrammes et vidéomusiques appartenant aux répertoires des membres de la SCPP.
- Percevoir auprès des utilisateurs les rémunérations dues aux producteurs.
- Répartir les droits dus par les producteurs aux artistes musiciens dans le cadre de la CCNEP
- Répartir les rémunérations perçues entre les producteurs.
- Défendre les droits des producteurs membres, notamment par des actions de lobbying auprès des pouvoirs publics français.
- Lutter contre la piraterie.
- Soutenir la création musicale en attribuant des subventions pour l'enregistrement de phonogrammes, la réalisation de vidéomusiques, la formation d'artistes et la diffusion de spectacles vivants.
- Administrer le code ISRC.


Vous vous adressez donc aux producteurs phonographiques, qu'entend-on par là, et que requiert le statut de membre de la SCPP ?
Pour devenir membre de la SCPP, vous devez être Producteur de phonogrammes, Producteur de vidéomusiques, Mandataire de producteur(s) phonographique(s) ou vidéographique(s) , Cessionnaire des droits de producteur(s) phonographique(s). En effet un producteur de vidéomusique ne peut pas adhèrer à la SCPP : il doit être, en tout état de cause, producteur de phonogrammes ou/et détenir les droits de 5 phonogrammes au moins.

Toutes les conditions d’adhésion à la SCPP sont accessibles sur notre site : http://www.scpp.fr/SCPP/Home/ADHESIONS/tabid/68/Default.aspx
 

Une fois membre, quels sont les droits et obligations ?
Si vous répondez aux critères d’admissibilité (y compris une adhésion à 150 euros), vous devez déclarer à la SCPP les phonogrammes et/ou vidéomusiques dont vous détenez les droits ou que vous représentez sur le territoire français. En signant également les mandats statutaires et facultatifs, vous pourrez percevoir vos droits correspondants.

 

 

L’équipe réunie autour de Pascal Nègre pour les 30 ans de la SCPP

 


Vous offrez notamment des subventions pour l'enregistrement de phonogrammes, la réalisation de clips, la formation et la production de concerts, faut-il être membre pour y accéder, et dans les faits comment s'y prendre ?
Vous devez être membre de la SCPP pour percevoir une aide de la SCPP. Pour accéder au site dédié aux aides (où vous pourrez postuler pour une aide), vous devez vous munir de votre numéro d’adhérent à la SCPP.
Nous attribuons les aides suivantes : aides à la création de phonogrammes ou de vidéomuiques, aides au spectacle vivant, aides à certains projets spéciaux. Toutes les conditions sont mentionnées sur notre site.


Les groupes ont parfois l'impression que ces subventions ne s'adressent qu'aux acteurs importants du secteur musical, quel est ton point de vue là-dessus ?
C’est une image fausse. Si la SCPP gère les droits des grandes sociétés internationales (« majors ») que sont Sony, Universal et Warner, nous gérons également les droits de près de 2340 producteurs indépendants, soit la majorité des producteurs indépendants.


Vous gérez également la délivrance des codes ISRC, peux-tu nous décrire en quelques mots ce que c'est et quand/comment faut-il s'y prendre pour l'obtenir ?
La SCPP est depuis 1989 l'Agence Nationale ISRC chargée d'assurer la promotion et l'administration du code ISRC en France. Ce code a pour objet de faciliter la gestion des droits voisins - et donc des droits des producteurs - par les sociétés de gestion collective, de permettre le contrôle de la reproduction, de la radiodiffusion, de la communication au public de chaque titre, d'en faire payer le prix à l'utilisateur et de répartir les rémunérations perçues aux ayants droit.  Incorporé dans le signal des supports numériques, le code ISRC immatricule chaque enregistrement - phonogramme et vidéomusique - mais n'est en aucun cas destiné à identifier le support lui-même.
Vous trouverez toutes les informations sur le site de la SCPP (rubrique ISRC) ainsi qu’un lien vous permettant d’obtenir ce code sur le site dédié.


Peux-tu nous donner un ordre d'idées chiffré de votre travail ?
Toutes les informations concernant nos comptes (rapport annuel) sont publiées sur le site de la SCPP (accès depuis la page d’accueil). Les perceptions totales de la SCPP devraient être de 78,5 M€ euros en 2015. 82,9 millions d’euros ont été mis en répartition en 2015.  Nous percevons différents types de droits, soit de façon directe, soit par l’intermédiaire d’une autre société  de perception : la Rémunération équitable, la copie privée sonore, la copie privée audiovisuelle, les droits de diffusion de vidéomusiques, les droits de reproduction et de communication au public (hors licence légale) des phonogrammes.



La SCPP prône une lutte active contre le piratage, quels sont les moyens alloués et pour quels effets ?
Nous disposons en effet d’une cellule anti-piraterie et d’agents assermentés. Toutes les actions sont détaillées dans notre rapport annuel, mais à titre d’exemple, 509 341 liens illicites et sites pirates sur Internet, correspondant à plus de 5 millions de fichiers MP3, ont été supprimés suite à l’envoi par la SCPP de courriers de notification et de retrait. Au total, plus de 20 millions d'adresses URLs proposant des liens de téléchargement illicites ont également été déréférencées des moteurs de recherche GOOGLE et BING depuis le 1er avril 2015.

 
Vous êtes parmi les mieux à même de juger de la santé de la production phonographique française, comment dirais-tu qu'elle se porte ?
Le SNEP, syndicat de l’édition phonographique établit chaque année un bilan très complet, disponible sur leur site. Vous y verrez que, en 2015, le marché de la musique enregistrée a fléchi de 4,7% sous l’effet de la baisse conjuguée des ventes physiques (-15.9%) et, pour la 2ème année consécutive, des ventes de téléchargement à l’acte (-20.5%). Cette restructuration des revenus résulte de l’accélération du basculement des usages vers le streaming. Les ventes physiques représentent encore 64% du marché. Seul le vinyle est en croissance sur ce segment. Avec 750 000 exemplaires vendus, ce format représente 2,3% du marché physique (en volume).

 

LA SUITE SUR LEUR : SiteFacebook - Wikipedia

 

 

 



* champ requis


Huit options pour votre tenue de scène, ou l’art de savoir habiller son groupe de musique avec style, du costume au plus simple appareil. Les différents types de reformations des groupes de musique >

Partager
Sur le blog Confliktarts.com : Interview > Anouchka Roggeman – SCPP
Bonjour, J'ai trouvé cet article sur le site de Conflikt arts et je pense qu'il peut t'intéresser : http://www.confliktarts.com/fr/blog/613/interview-anouchka-roggeman-scpp A bientot
Votre demande de partage sur Conflikt Arts
Bonjour,<br /><br />Votre demande de partage a bien été prise en compte.<br />L'article : http://www.confliktarts.com/fr/blog/613/interview-anouchka-roggeman-scpp a été envoyé.
Votre demande de partage a bien été prise en compte.

Dans la même catégorie :

Nos conseils

5 manières de trouver un nom de groupe qui a la classe

Vous êtes au collège et montez votre premier groupe, vous lancez enfin votre projet perso après 5 ans de travail acharné, ...

175755 vues
Nos conseils

10 phrases à ne plus dire sur scène

Comme tous les spectacles, les concerts comportent leur lot de rituels ridicules ou non inhérents à chaque groupe. Mais s'il y a ...

86479 vues
Nos conseils

10 manières de virer son batteur en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le batteur est un animal étrange bien souvent considéré comme un mal nécessaire à la composition d'un groupe. ...

66254 vues
Nos conseils

10 manières de virer son bassiste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Le bassiste. Nul ne sait à quoi il sert, et pourtant, il est là, traînant ses guêtres autour de vous, errant comme un fantôme ...

53162 vues
Nos conseils

10 manières de virer son guitariste en lui faisant croire que c'est lui qui part.

Il est là, saturant l'espace de tout son ego sur-dimensionné, vandalisant chacun de vos morceaux de ses solos intempestifs. Vous ...

46241 vues

PUBLICITE

Suivez l'actualité du blog !

* champ requis

Saisissez le code figurant sur la carte de téléchargement que vous avez reçue pour obtenir vos fichiers gratuits. Bonne réception !


Catégories



Archives




Besoin d'aide pour configurer votre produit?
Contactez nous :

Par téléphone au : 02 99 92 89 05
Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

Par email : Cliquez ici
Sur le site : Aide et FAQ

Les News du moment !

Flyers disponible du A8 au A4 Accéder au produit
Flyers disponible du A8 au A4

Découvrez un large choix de formats, types de papiers et finitions pour tes flyers.

Lire la suite...
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier! Accéder au produit
Combo CD+vinyle, retrouvez les 2 supports dans un seul boîtier!

Un CD + un vinyle, vous en rêviez! Nous vous le proposons à partir de 250 exemplaires.

Lire la suite...
Pressage CD Jewel Box Accéder au produit
Pressage CD Jewel Box

Découvrez un large choix d'options pour votre Pressage CD !

Lire la suite...

Partager cet article

X
Interview > Anouchka Roggeman – SCPP
"Nous gérons les droits de près de 2340 producteurs, soit la majorité des indépendants"